Nos valeurs

Depuis les origines du mouvement, le Secours populaire s’est distingué par ses valeurs et ses savoir-faire uniques : association populaire, elle a été créée pour faire vivre la solidarité en permettant à chacun de s’émanciper et trouver sa place de citoyen. Un code éthique rassemble ses valeurs et ses engagements quotidien.

Nos valeurs
Photo : L Miquet / SPF

 

Jour après jour, ici comme ailleurs, le Secours populaire français (SPF), association reconnue d’utilité publique, agit pour un monde plus juste et plus solidaire, en permettant à chacun de s’émanciper et trouver sa place de citoyen, là où il vit, travaille ou étudie. Issu du peuple, animé par lui, le Secours populaire promeut une relation d’égal à égal véritablement unique et un accueil inconditionnel.

Présent partout, au bout de la rue comme au bout du monde avec son réseau de partenaires, il valorise systématiquement l’initiative comme mode d’action. L’organisation de l’association est profondément décentralisée et chaque animateur-collecteur bénévole peut ainsi agir : actions d’urgence, actions dans la durée, accompagnement global, sur les plans matériel, alimentaire, médical, moral, juridique, de formation, d’insertion sociale et professionnelle, d’accès au droit, à la culture et aux loisirs, au numérique, etc. Animateurs-collecteurs bénévoles comme partenaires, entreprises et donateurs, adultes comme enfants dès le plus jeune âge... tout le monde est invité à passer à l’action, à s'émanciper, à vivre la solidarité jour après jour.Ancrant sa vision sur la volonté d’un monde plus solidaire, le Secours populaire s’abstient de tout clivage : il rassemble et crée du lien autour des valeurs partagées.

L’association fait sienne la formule « tout ce qui est humain est nôtre » et se propose de soutenir dans l’esprit de la Déclaration universelle des droits de l’homme, au plan matériel, sanitaire, médical, moral et juridique, les personnes victimes de l’arbitraire, de l’injustice sociale, des calamités naturelles, de la misère, du sous-développement, des conflits armés.

Ses statuts, ses orientations, ses démarches, son expérience en France, en Europe et dans le monde, son indépendance devant tous les pouvoirs, politiques, économiques, confessionnels ou philosophiques conduisent l’association à disposer et promouvoir une éthique rigoureuse dont les fondations reposent sur la certitude de l’égalité et la dignité de tous les êtres humains de la planète. Cette certitude va de pair avec l’analyse concrète de la vie des uns et des autres, laquelle est d’autant moins facile que les personnes sont plus vulnérables du fait de leurs conditions de vie dans les pays dans lesquelles elles vivent.Le Secours populaire français agit au travers d’un réseau de plus de 87 000 animateurs-collecteurs bénévoles et de salariés rassemblés en comités, fédérations et au sein de l’Association nationale. Il agit directement en France et au travers d’un réseau de partenaires en Europe, dans le monde et dans les territoires ultramarins. Le développement du Secours populaire français repose en grande partie sur la confiance que lui témoigne l’ensemble de son réseau. Cette confiance est intimement liée à la façon dont l’association véhicule les valeurs essentielles portées par le mouvement.Dans ce contexte de développement qui se concrétise par l’augmentation des partenaires, des donateurs, des animateurs-collecteurs bénévoles, le code éthique du Secours populaire français constitue un cadre de référence commun vers lequel chacun est appelé à converger. Ce code formalise et regroupe les principales règles de conduite qui garantissent le respect de ses principes éthiques en ligne avec ses valeurs et orientations.

 

 

1-Politique de protection de l’enfance en France, en Europe et dans le monde

 

Le SPF promeut le droit des enfants, celui d’être protégé, de vivre et de grandir au sein de leur famille et de leur environnement. Il promeut aussi le droit à l’éducation, à l’expression et à la participation au sein de la société. C’est pour cela que toute personne travaillant auprès d’enfants doit faire preuve d’une attention particulière à leur égard. Le SPF, ses salariés, ses animateurs-collecteurs bénévoles et ses partenaires doivent prendre la mesure des risques encourus par les enfants, assumer la responsabilité de les protéger des abus et exploitations. L’ensemble du mouvement s’engage en faveur des principes issus de la Convention internationale des droits de l’enfant, notamment en développant son mouvement d’enfants « Copain du Monde ». Cette politique vise à protéger les enfants de tout abus ou maltraitance commis intentionnellement ou non à leur égard. Elle s’applique autant au SPF en tant qu’association qu’aux salariés, animateurs- collecteurs bénévoles, personnel local ou expatrié, à l’égard des enfants qu’ils sont amenés à côtoyer. Le SPF veille également au comportement de ses partenaires à l’égard de la dignité de l’enfant.

 

2-Principe humanitaire

Dans le cadre de l’ensemble de ses missions sociales, le Secours populaire français a fait siens les quatre grands principes humanitaires ancrés dans le droit international humanitaire : humanité, neutralité, impartialité et indépendance.L’association fait vivre au quotidien le principe d’humanité notamment au travers de sa devise « Tout ce qui est humain est nôtre ». Elle rassemble en son sein des personnes de bonne volonté, enfants, jeunes et adultes, de toutes conditions, quelles que soient leurs opinions politiques, philosophiques ou religieuses, en veillant à développer avec elles la solidarité et toutes les qualités humaines qui y sont liées. Fidèle à l’article 1 de ses statuts, le Secours populaire français se propose de soutenir dans l’esprit de la Déclaration universelle des droits de l’homme, au plan matériel, sanitaire, médical, moral et juridique les personnes et leurs familles victimes de l’arbitrage, de l’injustice sociale des calamités naturelles, de la misère, de la faim, du sous-développement, des conflits armés. Le SPF veille à l’application de ces principes par ses animateurs-collecteurs bénévoles et salariés, notamment en portant à leur connaissance la présente politique et en mettant à disposition des moyens leur permettant de mettre en application des conduites respectueuses de ces principes dans le cadre des actions et missions qu’ils ont à conduire au sein de l’association.

Le Secours populaire français intervient et partage ses valeurs avec ses partenaires aux quatre coins du globe. Toutes ces initiatives solidaires, menées conjointement et portées par des valeurs humanistes partagées, permettent d’enrichir les actions de chacun grâce à l’apprentissage mutuel et au partage d’expériences. C’est donc avec un engagement toujours plus fort que le Secours populaire français et ses partenaires grandissent et évoluent ensemble, pour un monde plus juste et plus solidaire.Le SPF inscrit les enjeux des principes humanitaires au cœur de son dispositif de formation des animateurs-collecteurs bénévoles, et ce à tous les niveaux du parcours de formation.

 

3-Politique environnementale

Le Secours populaire français inscrit ses activités dans une démarche de développement durable et solidaire : « un développement qui répond aux besoins du présent, sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». Cette politique environnementale s’inscrit dans les enjeux plus larges du développement durable et solidaire. L’association fait siennes les pratiques durables et solidaires qui renforcent les capacités de résilience des populations. Il participe aussi aux efforts communs pour limiter les effets de la crise climatique et préserver les écosystèmes essentiels aux populations. Le SPF veille à l’application de ces principes par l’ensemble de son réseau solidaire, par ses animateurs-collecteurs bénévoles et salariés, notamment en portant à leur connaissance la présente politique et en mettant à disposition des moyens leur permettant de se l’approprier et de la mettre en œuvre. Dans le contexte international, le SPF invite les organisations avec lesquelles il est partenaire à prendre en compte cette dimension dans les actions que celles-ci mettent en œuvre.

4- Politique de lutte contre le harcèlement et la discrimination

 

Le Secours populaire français s’engage à maintenir un environnement exempt de harcèlement et de discrimination, au sein duquel chaque personne est traitée avec respect et dignité, et peut contribuer pleinement aux activités de manière égale.Pour cela, le SPF ne tolère ni n’admet aucune forme de harcèlement moral ou sexuel ni de discrimination en son sein.  Il s’engage en faveur de la création et du maintien d’un climat de respect des droits de la personne et de la promotion de l’égalité.

Le Secours populaire français s’engage à diffuser la politique de manière à la rendre accessible à l’ensemble de ses acteurs, notamment par transmission écrite et à prévenir ou, selon le cas, faire cesser les situations de discrimination ou de harcèlement en :

 

a) faisant la promotion du respect entre les individus,

b) veillant à la compréhension et au respect de la politique par toutes les personnes,

c) mettant en place une procédure de traitement des plaintes et des signalements liés à des situations de harcèlement moral ou sexuel ou de discrimination.

 

5- Politique de prévention de la fraude et de la corruption.
 

Dans le cadre de sa mission et de ses activités en France, en Europe et dans le monde, le Secours populaire français doit se protéger contre la fraude et la corruption. Il prend ainsi toutes les mesures en son pouvoir pour prévenir les risques de pertes ou de détournements des ressources matérielles et financières qui lui ont été confiées et s’engage notamment à :
 

a) promouvoir une culture anti-fraude et anti-corruption au sein de son réseau,

b) faciliter le signalement des suspicions de fraude et de corruption,

c) analyser et capitaliser les expériences vécues,

d) effectuer des contrôles et audits internes.

 

6-Prévention des conflits d’intérêts
 

La confiance et le respect de l’association tient non seulement à ses actions de solidarité menées en France, en Europe et dans le monde mais aussi au haut degré d’intégrité de ses salariés et de ses animateurs-collecteurs bénévoles.Le SPF prend ainsi des mesures de prévention pour prévenir les conflits d’intérêts concernant les membres de son organisation. Ces mesures concernent :

a) l’emploi,

b) l’exercice des fonctions,

c) les cadeaux,

d) les engagements financiers,

e) les relations avec les partenaires et fournisseurs,

f) les relations avec les personnes accueillies.
 

Si l'existence ou l'apparence d'un conflit d'intérêts est établie, la personne en question cesse toutes ses activités en rapport avec le dossier concerné.

 

7-Politique de protection des données de l’Union nationale du Secours populaire
 

Le Secours populaire français traite les données à caractère personnel qui lui sont confiées dans le cadre de ses missions sociales et du développement de son réseau et de ses ressources.Il s’engage à assurer la protection, la confidentialité et la sécurité des données à caractère personnel ainsi qu’à respecter la vie privée des membres de son réseau comme de ses financeurs et partenaires. Les données sont collectées par le Secours populaire français pour des finalités déterminées, explicites et légitimes. Elles ne sont pas cédées, louées ou vendues à des tiers. Elles sont destinées aux animateurs-collecteurs bénévoles et aux salariés de l’association dans le cadre des missions qui leur sont confiées. Elles peuvent être traitées par des partenaires ou sous-traitants dans le cadre de conventions ou contrats signés avec le Secours populaire français. Chaque personne dispose d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de ses données. Le Secours populaire français a nommé un délégué à la protection des données qui peut être contacté à l’adresse dpo@secourspopulaire.fr

 

8-Politique relative aux libéralités

 

L’Association nationale du Secours populaire français, association loi 1901, reconnue comme établissement d’utilité publique, est habilitée à recevoir des legs, assurances-vie et donations en toute exonération de droits. Pour permettre à toute personne souhaitant léguer en toute confiance, le Secours populaire français s’est doté de règles éthiques portant sur la qualité de la relation, la protection des personnes, le respect de la volonté et de la confidentialité. Le Secours populaire français est attentif à ce que chaque personne qui souhaite léguer soit en pleine capacité d’effectuer un choix libre et éclairé. Il s’engage à rappeler leurs droits aux personnes dans tous les documents de communication qu’il produit sur les libéralités et les invite à bénéficier du conseil d’un notaire.Le Secours populaire français s’engage à respecter scrupuleusement tous les souhaits d’affectation de ses testateurs ou donateurs dès lors qu’il accepte une libéralité. Il vérifie, pour chaque nouveau legs, que l’association est en mesure de réaliser les volontés exprimées dans le testament. Afin de conseiller les personnes dans leur choix et d’éviter toute difficulté ultérieure, le Secours populaire français met à leur disposition un interlocuteur principal. Tous les membres du Secours populaire français ayant été en relation avec un testateur potentiel ou travaillant à la réalisation de leur legs s’engagent à ne pas recevoir de contreparties de sa part, et notamment de legs, sauf à justifier d’un lien affectif antérieur à cette décision, ou encore d’un lien familial avec elle.Le Secours populaire français s’interdit toute prospection de masse, spécifique au legs, dans les maisons de retraite, les hôpitaux et les centres de soin. Seuls les contacts individuels, faisant suite à une demande de la personne concernée, sont autorisés dans ce type de structure.

 

 

 

 

Mots-clés