Lire les témoignages

Accéder à l'ensemble des témoignages présents sur le site.

 
 

 

Portrait de bénévole

Témoignage de Saba et Tsotne

 

Allo Ismaïl - Témoignage d'Ismaïl Hassouneh suite à l'explosion à Beyrouth

 

 

Témoignage : Asmae nous raconte sa première sortie après le confinement, au Parc Saint-Paul.

 

Témoignage de Samuel

 

 

Urgence Intempéries - témoignage de Jean Stellittano

 

Témoignage de Djassime

 

A Saint-Martin-de-la-Vésubie, la famille de Loane est aidée après la tempête Alex

 

Jean Stellittano, secrétaire général de la fédération des Alpes-Maritime du SPF, témoigne .

Je m’appelle Martin, je suis étudiant à Paris 1 en Aménagement et je suis depuis septembre en service civique à la Fédération des Hauts-de-Seine du Secours Populaire pour une durée de 10 mois. J’ai décidé de m’engager dans un service civique pour aider une association dans ses projets et ses initiatives.
Au sein du pôle Ressources, j’ai de nombreuses missions puisque je participe principalement à la campagne des Pères Noël Verts mais aussi à la logistique et aux initiatives. Les missions ne manquent pas et elles sont toujours très variées.
 
J’ai décidé de rejoindre le Secours Populaire pour aider à mon échelle contre la pauvreté.
Avec sa bonne image et sa bonne ambiance le Secours Populaire est une association attractive et formatrice qui véhicule des valeurs humaines. L’association me permet d’avoir cette proximité et d’être au plus près des gens pour les aider et se sentir utile à la société. L’engagement au sein de cette association me donne l’occasion de mieux connaître ses initiatives, en participant à ma manière à leurs élaborations. Elle me permet aussi de découvrir les bénévoles et les bénéficiaires sur le terrain, me faisant voir tous les aspects du Secours, de l’échelle locale à départementale.
 
Je suis très content d’avoir rejoint le Secours Populaire et l’équipe qui m’accompagne, les bénévoles que je rencontre, et les bénéficiaires que j’aide m’incitent toujours plus à m’engager et donner le meilleur de moi-même pour l’association. 

Martin, nouveau Service Civique

Pages