Pauvreté-Précarité

Les familles et les personnes sont pris dans la spirale de la hausse des prix. Une envolée de cette force n’avait été vu depuis plus de 30 ans. Elle vient fragiliser des millions de personnes, comme le constate le Secours populaire français, dont beaucoup, en plus, n’avaient toujours pas récupéré de deux ans de crise sanitaire.

  • Date de début :
    2022-09-07 00:00:00
  • Date de fin :
    2022-12-07 00:00:00
Permanence d'accueil du Secours populaire en Mai 2020 © N Bardou

Confronté.e.s à la flambée des prix

Bilan 2021 Aujourd’hui, on compte 9,2 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté monétaire en France. C’est un million de plus qu’il y a dix ans. Avec des coûts de transport, d'énergie et d'alimentation qui flambent, la situation se détériore pour les travailleurs précaires, les personnes en fin de droit, les jeunes, les personnes âgées, celles déboutées du droit d’asile... En 2020, le Secours populaire est venu en aide à 3,9 millions de personnes, en France et dans le monde.

Le 7 septembre 2022 étaient présentés les résultats du sondage Ipsos/Secours populaire français qui mettaient en lumière en forte déterioration des conditions de vie de nos concitoyens et concitoyennes, dont beaucoup n'avaient pas récupérés de la crise sanitaire en France. Avec l'arrivée prochaine de l'automne, mais surtout de l'hiver, la situation pourrait encore se dégrader.

Une action renforcée à la rentrée

Nos 87 000 bénévoles se mobilisent, toute l’année, pour répondre aux urgences et accompagner les plus vulnérables. Aide alimentaire, accès aux droits, prévention et accès aux soins, aide au maintien dans le logement, accompagnement scolaire, accès à la culture, aux sports, aux vacances...
Pour les familles en difficulté, la rentrée est toujours très difficile, c’est pourquoi, en septembre, le Secours populaire lance sa campagne « Pauvreté-Précarité » et multiplie les initiatives de solidarité pour venir en aide aux personnes les plus précaires.