La solidarité à livre ouvert

Nichée au cœur de la cité des Couronneries à Poitiers, la librairie solidaire du SPF, propose depuis 2011, 18 000 titres au public. Grâce à des dons de particuliers ou de médiathèques, cet espace est ouvert toutes les après-midi, du lundi au vendredi. Jacky, Sabine, Louisette, et Fanfan nous racontent la belle histoire de ce lieu.

Du lundi au vendredi, les bénévoles accueillent les amoureux de lecture dans leur librairie solidaire
Jean-Marie Rayapen

« Tout a commencé grâce à un partenariat avec France-Loisirs il y a maintenant 7 ans. Des dons de livres dont nous ne savions pas vraiment quoi faire au début. Mais, avec quelques bénévoles nous avons décidé d’ouvrir une librairie. Un pari un peu fou à l’époque mais que nous ne regrettons pas aujourd’hui. » explique Louisette, une des plus anciennes bénévoles de l’équipe. Romans policiers, livres de cuisine, bandes dessinées, guides de voyage, biographies, romans historiques … ici on trouve tous les genres littéraires. Quelques rayonnages sont  aussi consacrés aux DVD et aux CD. Pour tout amateur de livres une halte par cet endroit s’impose. L’essentiel des ouvrages est le fruit de dons de particuliers, soit  80% des livres, le reste provenant de dons de bibliothèques municipales et de médiathèques de comités d’entreprise. En 2015, la Bibliothèque nationale de France a même offert plusieurs centaines de livres au Secours populaire.

Ici, on trouve tous les genres littéraires

 

Une petite dizaine de bénévoles avec des compétences diverses est présente du lundi au vendredi, de 14 à 18 heures. A chacun sa mission : tri des livres, mise en rayons ou gestion du logiciel de classement des titres et des collections : « pour gérer les stocks nous avons créé un logiciel maison. Il nous permet de rentrer tous les titres au fur et à mesure. Bien que fastidieuse cette opération est nécessaire. » En effet les personnes qui sont à la recherche d’un livre précis peuvent nous le demander et même le commander, précise Sabine. C’est d’ailleurs le cas de Michel, passionné de gastronomie qui vient très régulièrement acheter des ouvrages de cuisine. Toujours à l’affut d’une revue collector, il est satisfait de ses visites. Aujourd’hui il a trouvé « Cuisine en moins de 10 minutes » d’Héloïse Martelle aux éditions First. Célèbre blogueuse culinaire dont il possède déjà presque toute la collection.

« J’aime les romans historiques, avec un peu de sentiments »

 

Comme lui, Adélaïde, 91 ans, est une fidèle de la librairie. Elle  vient une fois par semaine avec ses deux filles, Martine et Jacqueline : « j’aime particulièrement les romans historiques, avec un peu de sentiments mais pas trop. Je prends environ trois à quatre livres à chaque fois. Quand j’ai fini de les lire, je les offre à des amies ou à des voisines. » nous dit-elle. Vendus entre 20 centimes et 3 euros, pour les plus beaux ouvrages, les bénévoles souhaitent que les amoureux de lecture, les personnes aidées puissent profiter du lieu. Souvent, le mercredi après-midi le rayon « Littérature jeunesse » accueille des mamans du quartier avec leurs enfants. Une réussite pour les bénévoles dont l’objectif est de rendre la lecture accessible au plus grand nombre. C’est pour cela que lors des deux ou trois braderies organisées dans l’année, un livre est offert  pour tout livre acheté. En 2017, grâce aux produits des ventes le Secours populaire a collecté 5500 euros. Une somme qui a servi à financer des actions de solidarité en direction des 800 familles aidées par l’association : séjours vacances, cadeaux de Noël, sorties culturelles… Fiers de leur librairie et du travail accompli, Fanfan, Sabine, Jacky et Louisette ne regrettent qu’une seule chose, ne pas avoir plus de visiteurs.

 

 

 

 

 

Mots-clés