Les migrants ? « Ils n’ont que nous ! »

  • Mis à jour le :

Se confiner pour échapper au virus… Les migrants, les demandeurs d’asile et les déboutés n’ont plus de chez soi. Ils ont tout quitté, espérant une vie meilleure en Europe. Avant le confinement, leurs conditions de vie étaient déjà très difficiles. Elles le sont devenues plus encore alors que certaines associations ont suspendu leur activité, par sécurité. Conscients de l’enjeu, les bénévoles du Secours populaire continuent d’intervenir et étendent même leurs actions auprès de ce public extrêmement vulnérable.

Logement : "Il faut investir dans l’humain", selon Frédéric Gilli [Archivé]

  • Mis à jour le :

Organisé le 23 juin  au siège du Secours populaire français,  le séminaire populaire "Le Logement, au-delà d’un toit" a souligné que nous sommes aujourd'hui dans une situation similaire à l’hiver 54. Pour Frédéric Gilli, le modérateur du séminaire, "un accompagnement humain" au plus près des personnes en situation de détresse est vital pour les aider dans leurs démarches administratives d'accès au logement

Pages