Je suis désolée de vous ennuyer mais j’ai besoin de couvertures pour une femme qui est au chômage en fin de droits. Elle vit dans une maison qui n’est plus chauffée depuis le 20 décembre, car ayant subi des dégâts dus à la tempête.

Marie-Claire

Pages