A Lille, du bonheur plein les yeux

Dimanche 24 février, 5000 personnes aidées par le Secours populaire français se sont rassemblées pour un grand concert lors de la 25e édition du « Zénith de la Solidarité », à Lille. L’ambiance était « extraordinaire ».

Pour le final, Keen'V a fait chavirer de bonheur les 5000 personnes réunies au Zénith de Lille, le 24 février dernier.
Jean-Marie Rayapen

Cette année encore, plusieurs artistes de renom ont animé la scène du Zénith durant quatre heures : le chanteur Amima et sa troupe de musiciens et de danseurs, la chanteuse Gaelle Birgin, ainsi que des troupes comme le Grand Mix et les Pass’crescelles ont fait danser la salle. La tête d'affiche du concert était le chanteur Keen'V, qui a clos le spectacle en faisait reprendre par la foule des titres comme « Un monde meilleur » ou « La vie du bon côté ». Parmi les officiels, Martine Aubry, maire de Lille, était présente.

C’était extraordinaire de vitalité, à l’image du Secours populaire et du dynamisme de ses bénévoles et de ses partenaires           

Julien Lauprêtre, président de l’association, qui a assisté au show.

 

Privées habituellement de loisirs, les personnes aidées par le Secours populaire dans le Nord ont passé un après-midi inoubliable.

Privées habituellement de loisirs, les personnes aidées par le Secours populaire dans le Nord ont passé un après-midi inoubliable.

 

Le public était composé de 5000 personnes aidées par la fédération du Nord du Secours populaire ; des familles sont soumises au chômage, au travail précaire et connaissent des privations multiples. Il y avait aussi « les jeunes mineurs isolés du centre de Bailleuil », signale Christian Hogard, responsable du Village copain du Monde de Gravelines. « Les gens chantaient. On pouvait lire le bonheur dans leurs yeux », s’émerveille Jean-Louis Callens, secrétaire général de la fédération du Nord du Secours populaire. La participation demandée était de 5 €.

Beaucoup vivent avec le RSA, soit 550,93 € par mois. « Il leur est impossible de payer le loyer, le gaz, l’électricité, voire de se nourrir. Alors accéder à une salle de spectacle comme celle du Zénith, ce n’est pas la peine d’y penser : ils en sont exclus. Ce dimanche après-midi, ils ont oublié leurs difficultés », ajoute Jean-Louis Callens, qui voit dans le succès de cette manifestation « une motivation supplémentaire » à poursuivre les efforts de l’association dans le domaine de l’accès à la culture.

Dans la salle comme sur la scène, tout le monde dansait et chantait.

Dans la salle comme sur la scène, tout le monde dansait et chantait.

 

Ce 25e Zénith a aussi marqué un temps fort de la campagne du Don’actions. Celle-ci permet, à chaque début d’année, de collecter auprès du grand public des fonds pour financer qui donnent au Secours populaire les moyens d’agir auprès des personnes en difficulté et de développer une solidarité au plus près des besoins et en toute indépendance.

Un tel concert est un rappel salutaire : la culture est pour tous; la culture est à tous. Nous allons poursuivre nos effort en ce sens.

Jean-Louis Callens, secrétaire général de la fédération du Nord du Secours populaire

 

Le spectacle a battu son plein pour la 25e édition du Zénith de la solidarité.

Le spectacle a battu son plein pour la 25e édition du Zénith de la solidarité.

 

Mots-clés