Pour que Noël n’oublie personne

Pour le lancement de la campagne nationale des Pères Noël verts, environ 300 enfants de familles aidées par le Secours populaire français ont profité d’un après-midi de fête, mercredi 5 décembre, au Musée des Arts forains, à Paris.

Trois cents enfants sont venus au Musée des Arts forains pour le lancement des Pères Noël verts.
Laurent INDOVINO

Les sourires et les regards des enfants sont éloquents. Dans une ambiance de fête foraine de la fin XIXe, ils ont joué au chamboule tout, à la balançoire et fait plein de tours de manège. « Ça nous change de notre chambre d’hôtel », explique Sandrine, qui vit à Grigny, la ville la plus pauvre de France. Elle est venue avec sa fille Sandrine, 7 ans. La famille vit depuis deux mois dans ces conditions, sans pouvoir cuisiner ou faire de lessive. Mais, avec un toit sur la tête, la situation s’est un peu stabilisée. « Je vais pouvoir terminer ma formation d’aide-soignante et trouver du travail », prévoit Sandrine.

Spectacle et tours de manège

Les enfants de Ludovic et Oum-Kalsoum, venus de Paris, ont ouvert de grands yeux lorsque Gautier Fayolle, 7 fois champion de football freestyle, a fait des figures d’acrobatie avec un ballon. « C’est ce que j’ai préféré », Idriss, 12 ans, l’ainé de la fratrie. Réparti en cercle pendant le spectacle, enfants et parents étaient nombreux à filmer la scène, sourire aux lèvres.

9% des familles disent ne pas pouvoir

offrir de cadeaux à leurs enfants à Noël

(source: Insee)

Des enfants avaient aussi fait le trajet depuis Sartrouville (Yvelines). « Ils sont très contents. Ils ont découvert des manèges anciens dont ils ne soupçonnaient même pas l’existence », raconte Danielle, bénévole très expérimentée, qui s’inquiète quant à l’avenir de ces enfants qui vivent dans des familles « dont le quotidien est de plus en plus difficile ». Un tel après-midi de fête est un soleil dans un long tunnel de privations, un souvenir auquel se raccrocher en cas de coup dur.

Les Pères Noël verts, indispensables aides au Père Noël rouge

« Il y a fort à craindre que ce Noël soit triste pour de nombreuses familles. C’est pourquoi, le Secours populaire appelle tous les gens de cœur à devenir des Pères Noël verts, afin d’aider le Père Noël rouge », souligne Julien Lauprêtre, président de l’association. En effet, 9% des familles disent ne pas pouvoir offrir de jouets à leurs enfants.

Julien Lauprêtre se dit confiant dans la générosité des donateurs, le dynamisme des parrains et marraines, ainsi que des partenaires et des bénévoles.

Près d'une famille sur dix est dans l'incapacité d'offrir un cadeau à ses enfants (enquête Insee).

Près d'une famille sur dix est dans l'incapacité d'offrir un cadeau à ses enfants (enquête Insee).

 

Les Pères Noël verts font le tour du monde

Les bénévoles du Secours populaire organisent des fêtes de fin d’année partout en France et dans plusieurs pays. Au Mans, 600 familles sont invitées au centre culturel Kaléidoscope. L’accent sera mis sur les cadeaux pour les jeunes enfants. A Mulhouse, les Pères Noël verts paradent avec 40 enfants lors du marché de Noel. A Paris, 5 000 enfants et leurs familles sont invités avec des stands d’animations, de maquillage, des photos et un goûter.

 

A Saint-Etienne, les enfants sont invités au marché de Noel chaque mercredi. Ils confectionneront des pots à bonbon, des sapins en feutrine, des boules de noël... dont les recettes seront reversées au SPF. A La Rochelle, un marché de Noël solidaire est prévu dans les locaux du Secours populaire. Les Pères Noël verts se jouent des frontières. Ils se rendront par exemple au Salvador où les élèves du lycée français de San Salvador offriront des cadeaux aux enfants des familles paysannes de Comasagua.

 

Témoignages

Pour un enfant, un Noël sans joie et sans cadeaux, c’est comme un souvenir perdu pour la vie. Et c’est une révoltante injustice de vivre cela parce que ses parents sont pauvres.

Bravo aux Pères Noël verts du Secours populaire qui apportent dans leur hotte tant de bonheur à ceux qui en sont privés ! Et merci à celles et ceux qui ont la générosité de remplir cette hotte !

 

 

Michaël Gregorio, parrain de la campagne 2018 des Pères Noël verts

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.

Mots-clés