Lire les témoignages

Accéder à l'ensemble des témoignages présents sur le site.

C’est toujours les mêmes qui partent en vacances. Ils ont de la chance, leurs parents travaillent. Nous on n’a que mamie qui est à la retraite toute seule. Quand on part, c’est qu’elle s’est débrouillée pour trouver quelque chose de pas cher.

Laura et Lisa, 8 ans

Les bons moments, c’est avec mes enfants. Les vacances, ça n’existe plus, c’est fini on n’en parle même pas ! A ce jour, tous les loisirs sont bannis, aucune sortie n’est possible ! MA situation me gène dans la mesure ou je ne peux satisfaire mes enfants.

Corinne

Pendant une semaine, à Noirmoutier, nous avons été hébergés à l’hôtel, reçus comme des personnes normales et pas comme des petites gens. La souffrance de ceux qui étaient avec nous ne se voyait plus. Il y avait beaucoup de joie et de bonne humeur...

Alain

Grâce aux bénévoles du SPF, nous avons pu passer une semaine inoubliable à la mer, tous les cinq en famille. Quoi de mieux que de voir les enfants heureux ?

Sandrine

Les produits d’hygiène et surtout les colis de nourriture sont essentiels pour notre fratrie car nous avons connu des moments ou nous ne savions pas ce que nous allions manger. Les équipes d’Ekupholeni nous ont apporté au quotidien ce qui nous manquait cruellement.

Nkhosinathi, bénéficiaire du programme de soutien en Afrique du Sud

Nos projets ont consisté à défendre les femmes contre les pratiques d’excision et à leur gagner le droit à l’égalité dans une société où les traditions séculaires sont fortes. La dignité est la chose la plus importante à défendre.

Fatma Bent Abdallah, présidente de l’association mauritanienne El Karamat, partenaire du SPF

Le Secours populaire est l’association qui a été la plus présente à nos côtés en nous apportant aide alimentaire, vestimentaire, admnistrative et aussi des moments de détente. Il nous a apporté une aide globale. Pour nous qui n'avions plus rien, cette façon de nous soutenir a été très précieuse.

Nemah, 31 ans, réfugiée syrienne arrivée en France en 2015

Mon mari gagne 600 euros par mois. Pour ma part, je cherche chaque jour du travail, mais je ne trouve rien. Cette distribution est un bol d’air même si elle ne réglera évidemment pas tous nos problèmes.

Hara, bénéficiaire de l’aide du SPF en Grèce

A Rivière Froide, une des zones les plus démunies de Port-au-Prince, le SPF a assuré la phase d’urgence après le séisme de 2010 puis a réalisé plusieurs projets de post urgence : réhabilitation et construction d’un complexe scolaire, accès à l’eau potable et aux soins de santé.

Martine Cana, correspondante du SPF en Haïti

Convergence 354, Dominique Ktorza

Notre mission sociale est de favoriser le départ en vacances pour le plus grand nombre et réduire ainsi les inégalités liées à l’accès aux vacances et aux loisirs, essentiels pour le bien-être. Partir en vacances, c’est s’offrir un temps de répit, inaugurer un nouveau rapport au monde. Le SPF est l’un de nos plus grands partenaires.

Dominique Ktorza, directrice des politiques sociales de l’ANCV (Agence nationale des chèques-vacances)

Pages