Grand froid : le Secours populaire français se mobilise [Archivé]

Pendant la vague de grand froid qui affecte une bande allant de l’Ouest au Nord-Est du pays, les fédérations du Secours populaire renforcent leur vigilance et leurs actions auprès des sans-abri.

Face à la vague de grand froid qui touche une zone s’étendant des Pays de la Loire au Grand Est en passant par la région parisienne, les fédérations du Secours populaire français se mobilisent pour venir en aide aux personnes qui vivent à la rue.

Renforcement des maraudes

A Lille, la fédération du Nord a ouvert samedi 3 février un hébergement d’urgence d'une capacité d'accueil de 20 personnes pour mettre à l’abri des familles. A Paris, le Secours populaire renforce son action, tant dans ses permanences d’accueil que lors de ses maraudes quotidiennes« Nous avons activé notre plan grand froid à partir d'aujourd'hui [mercredi 7 février]  en ouvrant en continu notre accueil de jour du 18e » , explique Abdelsem Ghazi, secrétaire général de la fédération de Paris. Dans la plupart des départements placés en alerte orange neige-verglas, des maraudes régulières sont organisées par des bénévoles – dans les Bouches-du-Rhône, l’Hérault, la Marne, en Haute-Vienne, en Haute-Garonne à Toulouse… 

 

Tous les jours, les bénévoles de la fédération de Haute-Garonne sont sur le terrain pour accompagner les sans-abri.
À Toulouse, ils leur distribuent le petit-déjeuner tous les dimanches matin !

A Nice, où deux maraudes hebdomadaires fonctionnent, ils servent par soirée entre 100 et 150 repas, accompagnés systématiquement d’une soupe et d’un café. En plus de cette aide alimentaire, ils distribuent des gants, des vêtements chauds, des couvertures et des sacs de couchage. Dans le Territoire de Belfort notamment, les bénévoles apportent une attention particulière aux personnes les plus vulnérables, principalement les réfugiés demandeurs d’asile, en mettant à leur disposition couvertures et vêtements chauds.

« Nous sommes plus vigilants pendant cette vague de froid et nous avons renforcé notre dispositif hivernal mis en place à Lyon », souligne Sébastien Thollot, secrétaire général de la fédération du Rhône. « Notre permanence d’accueil dans le 7e arrondissement reste ouverte plus longtemps et nous sommes attentifs aux demandes repérées pour pouvoir y répondre rapidement en termes de solidarité matérielle. »
 

Grand froid 2017, SPF75

Aïssa, 66 ans, bénévole et accompagné par l’association, explique qu’il vient à la permanence du SPF de Paris chaque jour car il y trouve un réconfort à partager cette humanité.

 

Soutien vital des donateurs

Pour faire face à ces besoins d’aide concrète, l’appui des donateurs est vital. Présent auprès des victimes des inondations et des personnes touchées par cette vague de grand froid, le Secours populaire leur apporte une réponse d’urgence et un soutien matériel adapté, en inscrivant ses actions dans la durée.

En images

Liens

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.

Mots-clés