À la une

Pour tout connaître des actions actuelles ou passées de l’association, de ses fédérations, antennes et comité, de ses partenaires. Des appels à l’aide d’urgence, des analyses, des reportages, des entretiens, des portraits, autant de portes ouvertes sur le Secours populaire. En texte, en images, en vidéo.

Le numérique, accélérateur d’inégalités

  • Mis à jour le :

Accéder aux aides sociales ou suivre des cours passe de plus en plus par une connexion internet. C’est ce qu’a montré le confinement mais, au-delà, c’est aussi le choix de faire du numérique la porte d’entrée aux services publics. Par manque de moyens ou de connaissances, entre un quart et la moitié de la population est en train de rester sur le bas-côté. Sur le terrain, les bénévoles se démènent pour lutter contre cette nouvelle forme d’inégalité.

Beyrouth : un mois après la catastrophe, le long chemin de la guérison

  • Mis à jour le :

Un mois après la double explosion qui a dévasté Beyrouth, la solidarité à l’œuvre dans la capitale libanaise n’a pas faibli. Les besoins continuent de s’exprimer dramatiquement. Le Secours populaire a, à ce jour, débloqué un fonds d’urgence de 300.000 € afin de soutenir les actions de son partenaire sur place, l’association DPNA. Celle-ci, en la personne de sa cheffe de projet Hiba Antoun, témoigne de la situation sur place.

Journée des oubliés des vacances : le plein de souvenirs à Gérardmer

  • Mis à jour le :
 

La Fédération du Secours populaire du Haut-Rhin organisait, le 20 août, sa Journée des oubliés des vacances. 80 enfants du département qui ne sont pas partis en vacances ont, durant une journée de plein soleil, profité du cadre magnifique du lac de Gérardmer, de ses activités nautiques (baignade, voilier et kayak) et de son parc accrobranche. Entourés de la prévenance et de la bienveillance de leurs accompagnateurs bénévoles, ils y ont fait le plein de sensations et de souvenirs pour bien attaquer la rentrée.

Liban : ici et là-bas, tous mobilisés [Archivé]

  • Mis à jour le :

Une semaine après la double explosion de 2750 tonnes de nitrate d'ammonium qui dévastait le port de Beyrouth et causait dans la capitale libanaise des pertes matérielles et humaines immenses, notre partenaire DPNA continue son irremplaçable travail de solidarité. Réparer les logements comme réparer les âmes : telle semble être la feuille de route des volontaires de l'association libanaise. Le Secours populaire, grâce à la générosité de ses donateurs et l'énergie de ses bénévoles de tous âges, a débloqué dans la semaine deux fonds d'urgence de 100 000 euros chacun afin de donner les moyens à son partenaire DPNA de mener ses actions sur les fronts de l'urgence comme des premices de la reconstruction.

Urgence Liban : le SPF aux côtés des victimes [Archivé]

  • Mis à jour le :

Le peuple libanais est de nouveau meurtri : une terrible explosion, le 4 août 2020, a dévasté une partie de la ville et occasionné des pertes humaines considérables. Nombreux sont ceux qui ont tout perdu. Aux côtés de son partenaire DPNA, déjà à l’œuvre pour prodiguer une aide d’urgence aux victimes, le Secours populaire débloque un premier fonds d’urgence de 100 000 € et appelle aux dons.

Pages