La solidarité au cœur des villages Copain du Monde

Près de 23 villages Copain du Monde se tiennent cet été, en France entre la mi-juillet et la fin août, pour les 30 ans du mouvement Copain du Monde. Il s’agit pour les enfants de vivre des rencontres avec des petits de leur âge mais dont l’expérience est différente, venant d’autres départements ou même d’autres pays. Des garçons et des filles de Croatie, de Grèce, d’Italie, du Liban, d'Ukraine, de Guadeloupe… y sont invités. A l’international des villages sont aussi programmés notamment en Grèce, au Liban, en Haïti et en Moldavie.

Depuis plusieurs années, c'est dans les Vosges qu'a lieu un village Copain du Monde rassemblant des enfants du Grand Est et de l'étranger.
Jean-Marie Rayapen

C’est en 1995 que le premier village Copain du monde est né dans le Puy de Dôme, à en 1995 à Echandelys ; avant que Gravelines, dans nord de la France, prenne le relais à partir de 2008. Depuis chaque année, de nouveaux villages voient le jour, certains à l’étranger. Mais cette édition 2022 revêt un caractère particulier, tout d’abord le retour  des délégations étrangères après deux ans de pandémie ainsi que les 30 ans du mouvement d’enfants Copain du Monde. Dans ces villages d’enfants Copain du Monde, les jeunes passent des vacances pas comme les autres : ce sont des séjours d'apprentissage de la solidarité. L’objectif étant de favoriser la rencontre et les échanges entre des enfants de différents pays du monde mais aussi qu’ils fassent vivre la solidarité et l’entraide le temps d’un été.

Comme dans tous les villages la solidarité et le partage étaient au rendez-vous à Saint-Vallier dans les Alpes-Maritimes. Accueillant 40 enfants celui-ci a rassemblé des enfants du département mais aussi du Sénégal, de Belgique, de Pologne et du Maroc. Durant leur séjour, les activités de loisirs et de solidarité se sont succédées : visite de grottes, après-midi en base de loisirs et deux actions de collecte sur les marchés. Des enfants ukrainiens arrivés en France depuis quelques mois y étaient invités à la journée. « Les enfants de familles ukrainiennes arrivées dans notre département sont invités, mais il est difficile pour leurs parents de les laisser partir longtemps c’est pourquoi nous avons pensé à cette formule à la journée » explique Berri le responsable du village. Vivre avec des enfants venus d’horizons très différents et dont le quotidien est à l’opposé est une véritable richesse. « Les enfants marocains que nous avons invités sont porteurs de handicaps, deux sont sourds et muets. Nous avons proposé un atelier sur la langue des signes. Cette confrontation de deux mondes profite à tout le monde » précise le responsable du village.

Ateliers le matin, découvertes l'après-midi

Cette ouverture sur le monde est aussi portée par les bénévoles de la fédération de Corse durant les 15 premiers jours d’août, près d’Ajaccio. Depuis 2017 maintenant, une trentaine d’enfants se retrouvent chaque été dans un centre de vacances. Cette année ils rencontreront des enfants du Mexique et des enfants ukrainiens qui comme ceux des Alpes-Maritimes auront la possibilité de ne venir qu’à la journée. Comme Edith nous l’explique, « Ce village est riche d’activités et de solidarité. Tous les matins les enfants participeront à des ateliers Copain du Monde qui seront suivis l’après-midi d’activités découvertes comme une initiation à la plongée ». Des ateliers créatifs sont aussi prévus, notamment pour confectionner des objets qui seront ensuite vendus à la foire bio d’Ajaccio. L’an dernier les enfants ont ainsi collecté 500 euros, une somme qui a permis de soutenir un projet au Sénégal.

A la fin du séjour un jury composé d’une dizaine de personnes procédera à l’élection de Miss et Mister copain du Monde, une distinction destinée à mettre à l’honneur des enfants porteurs des valeurs de solidarité.

Un joyeux anniversaire pour Copain du Monde

Durant la même période mais à Super Besse dans le Puy-de-Dôme, ce sont une quinzaine d’enfants libanais qui découvriront le mouvement Copain du Monde. Invités avec des enfants de Saint-Martin ils feront des randonnées pédestres, de l’accro branche et organiseront une fête des couleurs le 19 août pour fêter les 30 ans de Copain du Monde. La tenue de plusieurs stands offrira la possibilité de découvrir des plats Libanais et de collecter des fonds pour des projets Copain du Monde.

A l’international des villages Copain du Monde sont également programmés comme en Grèce avec l’association Solidarité populaire, au Liban avec DPNA, à Haïti, en Moldavie avec des enfants réfugiés d’Ukraine, mais aussi en Roumanie, au Salvador et à Cuba. Et tout comme en France, cette expérience pour des milliers d’enfants aura un sens particulier en cette année des 30 ans du mouvement d’enfants Copain du Monde.

Mots-clés