Vietnam : l'accès à l’eau et à la scolarisation, les 2 axes prioritaires pour 2017 [Archivé]

Le Secours populaire continue ses actions de soutien au développement dans le Nord du Vietnam, en partenariat avec la Croix Rouge Vietnamienne.

  • Mis à jour le :

Reproduction interdite

Chaque fin d’année, une mission du Secours populaire s’est rendue au Vietnam pour le suivi des projets. Celle de novembre 2016 avait pour objectif de rendre compte des avancées des projets antérieurs et aussi de répertorier de nouveaux besoins provenant des populations locales vietnamiennes. C’est donc un partenariat de longue date que la Fédération du Rhône maintient en 2017 visant à soutenir des actions de développement au Vietnam. Ce partenariat de confiance avec la Croix Rouge et les représentants des populations reste important pour lutter efficacement contre la précarité des personnes les plus isolées et garantir l’accès à des besoins fondamentaux.

Suite à la mission dans la province de Bac Can, deux projets ont été retenus.

Le premier projet concerne l’adduction d’eau pour 85 familles (soit 340 personnes) du village de Na Lan dans la province de Bac Can. Ce village est situé dans une région montagneuse et les habitants n’ont accès qu’à une eau insalubre. La corvée d’aller chercher de l’eau est une tâche dévolue aux femmes qui doivent chaque jour se déplacer sur de longues distances avec des seaux d’eau à chaque extrémité de la palanque. De plus, la qualité de l’eau récoltée cause de nombreuses maladies dégradant la santé de l’ensemble des habitants du village. La nécessité de faciliter l’accès à l’eau, avec une eau salubre, est donc vital. Le projet d’adduction pour 2017 vient en réponse à ces différentes problématiques. Les établissements publics (2 écoles, un internat, un dispensaire, la mairie) sont également concernés car ils seront reliés au nouveau réseau.

Le projet qui prévoit d’importantes installations, pour que l’eau circule depuis les deux torrents dans les hauteurs du village jusqu’à chaque foyer, nécessite de gros travaux. Les habitants du village sont partie prenante car ils s’engagent à assurer le creusement et le recouvrement des tranchées sur toute la longueur du réseau.

En complément de ce projet est reconduit le programme d’accès à la scolarisation sous la forme de parrainages individuels pour environ 400 enfants de primaire et de collège. Ce sont 15 écoles primaires et 4 collèges qui en bénéficient pour l’année scolaire 2016/2017.

En images

Mots-clés