Le Printemps de la solidarité mondiale

L’épidémie de coronavirus bouleverse encore plus les pays pauvres. Déjà certaines estimations indiquent qu’elle pourrait provoquer le retour à la pauvreté de 500 millions de personnes.

Au village de Dannou (sud du Bénin), le suivi sanitaire et nutritionnel de 2 600 enfants de moins de 5 ans, dont 25 % sont malnutris, a donné des résultats prometteurs.
Pascal Montary

Dans ce contexte, le Secours populaire soutient ses partenaires (158 partenaires locaux de 68 pays) : kits d’hygiène en Haïti, denrées alimentaires en Éthiopie, protections pour les soignants aux Philippines, etc.

Au total, le Secours populaire a débloqué, au printemps 2020, une partie de ses fonds dédiés au soutien de ses partenaires dans le monde pour un montant de 230 000 euros.

Une action dans 68 pays

De l’Amérique latine à l’Asie, en passant par l’Afrique, le Secours populaire mène de nombreuses actions d’urgence et programmes de développement.

Le Secours populaire mène 241 actions d’urgence et programmes de développement dans 68 pays en faveur de plus de 249 130 personnes.

Toute l’année, il répond à l’urgence en apportant aux familles sinistrées des produits de première nécessité. Immédiatement après l’urgence, le Secours populaire s’engage dans des actions de développement afin de permettre aux populations de retrouver un cadre de vie décent.

Des associations locales impliquées

Le Secours populaire mène toujours ses actions de solidarité internationale, en lien avec des associations sur place qui sont les mieux à même d'estimer les besoins des populations et de conduire les programmes dans le respect des cultures locales. Sur l'ensemble des continents, qu’il s’agisse d’urgence ou de projets de développement, le Secours populaire travaille ainsi étroitement avec un réseau de 158 associations partenaires.