Maya Lauqué, marraine du voilier Royer / Secours populaire

Être privé de vacances, c’est terrible parce que c’est le premier budget qui saute chez les familles en difficulté.

Cette privation n’est pas anecdotique, car la parenthèse des vacances, de la pratique sportive ou de l’accès aux loisirs est indispensable à l’équilibre de chacun.

Cela permet de se ressourcer, de mettre un moment à distance la réalité quotidienne. Partir en vacances, c’est aussi un moment d’échanges privilégiés au sein des familles, qui favorise les liens, la compréhension.

Cela constitue un ballon d’oxygène qui nous renforce pour affronter le reste de l’année.