Lire les témoignages

Accéder à l'ensemble des témoignages présents sur le site.

Mon mari gagne 600 euros par mois. Pour ma part, je cherche chaque jour du travail, mais je ne trouve rien. Cette distribution est un bol d’air même si elle ne réglera évidemment pas tous nos problèmes.

Hara, bénéficiaire de l’aide du SPF en Grèce

A Rivière Froide, une des zones les plus démunies de Port-au-Prince, le SPF a assuré la phase d’urgence après le séisme de 2010 puis a réalisé plusieurs projets de post urgence : réhabilitation et construction d’un complexe scolaire, accès à l’eau potable et aux soins de santé.

Martine Cana, correspondante du SPF en Haïti

Nos projets ont consisté à défendre les femmes contre les pratiques d’excision et à leur gagner le droit à l’égalité dans une société où les traditions séculaires sont fortes. La dignité est la chose la plus importante à défendre.

Fatma Bent Abdallah, présidente de l’association mauritanienne El Karamat, partenaire du SPF

Les produits d’hygiène et surtout les colis de nourriture sont essentiels pour notre fratrie car nous avons connu des moments ou nous ne savions pas ce que nous allions manger. Les équipes d’Ekupholeni nous ont apporté au quotidien ce qui nous manquait cruellement.

Nkhosinathi, bénéficiaire du programme de soutien en Afrique du Sud

Le Secours populaire est l’association qui a été la plus présente à nos côtés en nous apportant aide alimentaire, vestimentaire, admnistrative et aussi des moments de détente. Il nous a apporté une aide globale. Pour nous qui n'avions plus rien, cette façon de nous soutenir a été très précieuse.

Nemah, 31 ans, réfugiée syrienne arrivée en France en 2015

Convergence 354, Dominique Ktorza

Notre mission sociale est de favoriser le départ en vacances pour le plus grand nombre et réduire ainsi les inégalités liées à l’accès aux vacances et aux loisirs, essentiels pour le bien-être. Partir en vacances, c’est s’offrir un temps de répit, inaugurer un nouveau rapport au monde. Le SPF est l’un de nos plus grands partenaires.

Dominique Ktorza, directrice des politiques sociales de l’ANCV (Agence nationale des chèques-vacances)

Donateur - Allal BoubiaJe suis comptable et, depuis mai 2016, je suis donateur du Secours populaire. J’ai décidé de lui faire deux dons par an : à Noël, lorsque tout le monde pense exclusivement aux cadeaux à faire ou à venir, oubliant que des enfants ne recevront rien. Je donne aussi en été, quand personne ou presque ne fait attention aux gens qui ne sont pas partis en vacances et ne pourront pas changer de cadre de vie ni de perspectives de toute l’année. J’ai été convaincu par des bénévoles qui m’ont raconté les actions qu’ils effectuent. La solidarité comme ça, dans le respect de la dignité des personnes aidées correspond bien à ma vision des choses. Parmi les initiatives menées, je soutiens particulièrement celles se rapportant à l’accès à la santé. Elles me paraissent essentielles car, dans la crise actuelle, une partie de la population, celle qui a les plus bas revenus, a besoin d’aide pour faire respecter ce droit. 

Témoignage d'Allal Boubia, Moselle (dossier donateurs)

C'est une satisfaction de voir la lumière dans les yeux des enfants qui n'ont pour la plupart jamais vu la mer.

Hervé, bénévole au Secours populaire de Paris

Nous organisons 32 villages Copain du monde, cet été. L'occasion pour des milliers d'enfants de différentes nationalités de se rencontrer, de découvrir de nouvelles cultures, et d'agir ensemble pour la solidarité.

Nicole Rouvet, secrétaire nationale du Secours populaire

Donateur - Nicolas ChaigneauJe veux être utile socialement, c’est pour cela que je suis donateur du SPF. Ses actions sont nécessaires, vu les inégalités en France et entre les pays. Ses bénévoles agissent efficacement au plus près des personnes qui en ont besoin. Je sais qu’ils accueillent sans exclusive et avec une grande générosité. Je sais aussi que les personnes en difficulté sont écoutées et aidées dans une grande variété de domaines : vacances, nourriture, logement, aide vestimentaire, accès à la culture.

Témoignage de Nicolas Chaigneau (dossier donateurs)

Pages