"La cuisine, c'est le plaisir et le partage"

Le 11 septembre 2018, à l’occasion de la présentation du 12 e baromètre Ipsos-Secours populaire, le chef étoilé Thierry Marx et parrain de la campagne Pauvreté Précarité du SPF animait un atelier cuisine à Paris.

Le 11 septembre 2018, le chef Thierry Marx animait un atelier cuisine dans les locaux parisiens du SPF.
Jean-Marie Rayapen

La présentation du 12 e baromètre Ipsos-Secours populaire concernant la pauvreté et plus particulièrement les questions d’alimentation s’est déroulée à Paris, dans les locaux du SPF, en présence d’Etienne Mercier directeur d'Ipsos et de Julien Lauprêtre, le président de l’association. Cette année encore les chiffres du baromètre permettent de faire le point sur la précarité en France. Et même si le droit à l’alimentation est reconnu depuis la Déclaration universelle universelle des droits de l'homme adoptée en 1948, le SPF constate tous les jours dans ses permanences que dans les faits, ce droit est loin d’être satisfait. Et même si en 2017, le SPF a aidé plus de trois millions de personnes, beaucoup reste encore à faire, comme l’explique Julien Lauprêtre « Nous ne faisons pas la charité, nous aidons tout simplement les gens. Nous sommes en résistance, d’autant plus que de graves menaces pèsent sur l’aide européenne. Sur les 180 millions de repas que nous offrons chaque année, plus de la moitié le sont grâce aux produits de l’Union européenne ».

« Pour m’en sortir je réduis les dépenses alimentaires »

Une réalité des chiffres que les témoignages des personnes aidées viennent confirmer. Suzanne, accompagnée depuis plus d’un an maintenant par le SPF raconte ses difficultés quotidiennes : « Je suis seule avec quatre enfants et faire face aux charges fixes est extrêmement difficile. Pour m’en sortir, je réduis les dépenses alimentaires, car c’est un poste sur lequel je peux agir. En venant au libre-service, je complète mon caddie et je peux ainsi nourrir correctement ma famille. On y trouve des produits variés et frais ».Thierry Marx, chef étoilé et grand nom de la gastronomie française invitait ensuite huit personnes aidées par l’association à un atelier cuisine. Le matin même, il ne savait pas ce qu’il allait cuisiner. C’est en déambulant dans le libre-service de la solidarité qu’il a trouvé son inspiration. Au menu du jour salade fraîcheur, fricassée de dindes aux champignons et pommes caramélisées.Un peu comme dans une brigade de restaurant, chacun prend sa place et se voit confiée une tâche : éplucher les pommes, couper les tomates, les prunes et les oignons, laver la salade, faire cuire le sucre pour réaliser le caramel, dresser les assiettes… Tous habillés d’un tablier, ils écoutent avec beaucoup d’attention ce que leur demande Thierry Marx.

« La cuisine ce n’est pas que pour les femmes ! »

Pierre aidé par le Secours populaire se dit heureux de participer à cet atelier « Avec mes trois enfants on fait parfois la cuisine ensemble, mais surtout des gâteaux. La cuisine ce n’est pas que pour les femmes. Moi j’aime ça. Et puis les grands chefs se sont plus des hommes que des femmes » nous confie-t-il. Au début, les uns et les autres n’osent pas trop poser de questions et respectent les consignes données. Mais très vite l’ambiance se détend et le « Chef » devient « Thierry ». On ose même poser des questions et demander quelques conseils, notamment sur le temps que peut prendre la confection des repas. Maria constate qu’en plus de ses problèmes financiers elle est souvent prise par le temps. C’est alors que Thierry Marx, lui conseille de faire sa purée au micro-ondes. « Il suffit de couper les pommes de terre en petits morceaux, de les mettre dans un saladier et d’y ajouter de l’eau. Et pour la cuisson, compter sept minutes à 500 degrés. » Après deux heures de cuisine, la table est enfin dressée et tous se mettent à table. Moment convivial entre les bénévoles et les personnes aidées qui ont le sentiment de donner tout son sens au mot partage. Idée reprise également par Thierry Marx qui définit ainsi les plaisirs de la table : « La cuisine c’est le bien-être, le plaisir, la santé et surtout le partage. »

En images

Mots-clés