“Accès au sport pour tous : source d’espoir et accélérateur de changement”

Le Secours populaire français et le comité Paris 2024 ont signé, le 27 avril dernier, une convention de coopération pour allier sports et solidarité. Bernard Lapasset, coprésident de Paris 2024, souligne « le rôle fondamental de l’accès au sport pour tous ».

Pour Bernard Lapasset, coprésident du comité de candidature Paris 2024, « le sport est un facteur de cohésion sociale indispensable à notre société ».
Olivier Pasquiers

Ce partenariat avec le SPF vous semble-t-il essentiel ?

Bernard Lapasset : C’est une fierté pour le comité Paris 2024 de nous associer au Secours populaire français. Si la capitale française est choisie par le CIO, le 13 septembre prochain, ce partenariat avec le SPF permettra à des enfants de pouvoir assister notamment aux compétitions. Les Jeux olympiques et paralympiques dépassent largement le cadre du sport et impliquent l’ensemble du territoire français. Répartis dans tout l’Hexagone, 600 sites accueilleront les délégations sportives étrangères au cours des quatre années qui précèderont les Jeux. La France organisera en amont de multiples événements sportifs internationaux. Le sport est plus que jamais un facteur de cohésion sociale indispensable à notre société. Dans toute la France, les Jeux sortiront des stades pour aller à la rencontre de la population au sein des lieux d’animation, de retransmission… Cette signature avec le Secours populaire permet d’affirmer et de mettre en œuvre l’ambition sociale et solidaire du projet.

Les actions du SPF auprès des personnes socialement isolées font écho aux valeurs de Paris 2024. Ensemble, nous allons pouvoir agir encore plus en faveur du sport et de ses impacts positifs.

Selon vous, les Jeux sont-ils facteurs de progrès social ?
Je partage ce que le président du SPF, Julien Lauprêtre, a exprimé : l’accès au sport pour tous est source d’espoir et accélérateur du changement pour la société. La pratique du sport est capable de transformer la vie d’un jeune. Les actions du SPF auprès des personnes socialement isolées font écho aux valeurs de Paris 2024. Ensemble, nous allons pouvoir agir encore plus en faveur du sport et de ses impacts positifs. Je tiens aussi à manifester mon admiration pour tous ces bénévoles du SPF qui œuvrent à la démocratisation du sport auprès des populations les plus vulnérables, avec des initiatives comme les vacances sportives, la prise en charge de licences, d’achat d’équipements, d’inscription à des stages… Je souhaite que le comité fasse une très longue route avec le Secours populaire français, et qu’ensemble, nous puissions rendre des milliers d’enfants heureux.

Propos recueillis par Fabienne Chiche

Julien Lauprêtre, président du SPF, et Bernard Lapasset, coprésident du comité de candidature Paris 2024, signent le 27 avril un partenariat pour favoriser l’accès aux sports.

Julien Lauprêtre, président du SPF, et Bernard Lapasset, coprésident du comité de candidature Paris 2024, signent le 27 avril un partenariat pour favoriser l’accès aux sports.

 

Liens