A la découverte de recto / verso

Ce jeudi 14 juin, des personnes aidées par le Secours populaire français ont visité en avant-première l’exposition recto / verso. Elles ont pu découvrir ses 100 œuvres contemporaines, ainsi que les collections de la Fondation Louis Vuitton.

Une quinzaine de femmes aidées par le SPF découvre en avant-première l'exposition recto / verso.
Jean-Marie Rayapen

10h00, ce 14 juin. Quinze femmes des Hauts-de-Seine entrent dans l’auditorium de la Fondation Louis Vuitton, qui borde le Jardin d’acclimatation de Paris. Elles sont accueillies par une médiatrice culturelle. Direction les terrasses pour découvrir l’architecture de Frank Gehry, le concepteur du bâtiment, entre élément minéral et jardin suspendus.

Les femmes, certaines sont jeunes d’autres sont déjà grands-mères, écoutent attentivement les explications. « Mécénat ; Baron Haussmann… » Adrienne prend des notes, et des photos avec son téléphone portable : « Ce soir à la maison, je pourrais raconter ce que j’ai vu. » Elle regarde partout autour d’elle, visiblement très contente d’être là : « C’est une première », ajoute-t-elle.

« C’est magnifique toutes ces couleurs. »

Le groupe entre dans les salles consacrées aux œuvres de l’artiste japonais Takashi Murakami, dont les personnages rappellent ceux des jeux vidéo. Les salles entièrement recouvertes de peinture murale font forte impression. « C’est magnifique toutes ces couleurs. Je n’avais même pas entendu parler de cet artiste », s’émerveille Vali, une habituée des sorties culturelles du SPF. « J’ai visité l’Opéra de Paris, Notre-Dame et la grande Mosquée », confirme-t-elle en souriant.

Les conditions de vie des membres du groupe sont assez dures. Certaines élèvent seules leurs enfants et sont hébergées dans les hôtels sociaux du 115. Toutes perçoivent une aide du SPF, qu’elle soit alimentaire, vestimentaire ou autre. Elles n’ont pas l’habitude et souvent pas les moyens d’aller au musée. Les réactions enthousiastes d’Adrienne, de Vali et des autres membres du groupe enchantent Marie-Antoinette et Josiane, les deux bénévoles chargées de l’accès à la culture qui les accompagnent.

Les premiers visiteurs

« C’est très important qu’elles puissent sortir de chez elles. Il y a un frein. Encore plus pour venir dans des institutions culturelles qui peuvent paraitre éloignées de leur vie quotidienne », indique Marie-Antoinette, avant de découvrir avec ses « protégées » les 100 œuvres de l’exposition recto / verso mises à disposition par autant d’artistes, grâce à un mécénat de LVMH.

Elles sont les tous premiers visiteurs, avec un autre groupe de quinze adolescents eux-aussi aidés par le SPF, à pouvoir contempler ces toiles. Le vernissage a lieu le même jour, mais à 17h00, en présence de certains artistes, de galeristes et de collectionneurs. Au total, entre le 15 et le 24 juin, 1000 personnes aidées par le SPF visiteront la Fondation, ses collections et l’exposition recto / verso. Elles seront accompagnées par des médiateurs culturels de la Fondation et des bénévoles du SPF spécialement formés.

Culture et solidarité

Afin de faire connaître ces 100 œuvres au plus grand nombre, la Fondation Louis Vuitton ouvre gratuitement ses portes le mercredi 20 juin et le dimanche 24 juin. Inscrites au verso des œuvres de format unique (40 x 50 cm), les signatures des artistes seront révélées à la fin de la vente aux enchères, qui sera menée par Alexandre Millon le 24 juin. Le montant des ventes permettra au SPF de développer l’accès aux pratiques culturelles des personnes accueillies. Pour l’émerveillement d’Adrienne, Vali et de leurs amies.

« Dans le monde inquiétant d’aujourd’hui, culture et solidarité doivent plus que jamais marcher ensemble. C’est non seulement indispensable pour ceux qui en sont privés mais c’est aussi nécessaire pour l’espoir et l’avenir de notre société », a réagi Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français.

Mots-clés