Le Secours populaire intensifie sa solidarité en faveur des migrants et des réfugiés [Archivé]

Le Secours populaire français est aujourd’hui face à une situation d’urgence-catastrophe en France, en Europe et dans le Monde. Des centaines de milliers, des millions d’enfants, de femmes et d’hommes sont chassés de leurs pays par les conflits armés, les terribles répressions, les assassinats, la disparition ou l’effacement des états, les catastrophes aussi, sécheresses, inondations, séismes, etc. Ces populations viennent d’Asie, d’Afrique, d’Europe.

  • Le :

Le Secours populaire français est aujourd’hui face à une situation d’urgence-catastrophe en France, en Europe et dans le Monde. Des centaines de milliers, des millions d’enfants, de femmes et d’hommes sont chassés de leurs pays par les conflits armés, les terribles répressions, les assassinats, la disparition ou l’effacement des états, les catastrophes aussi, sécheresses, inondations, séismes, etc. Ces populations viennent d’Asie, d’Afrique, d’Europe.

70 ans après sa création, le Secours populaire, dans la droite ligne de son histoire a ouvert un « fonds d’urgence migrants-réfugiés » destiné à permettre à la solidarité financière, matérielle et morale de s’exercer pour ces migrants d’aujourd’hui qui cherchent refuge et abri, comme ont dû s’y résoudre ceux et celles des décennies passées.

Depuis 70 ans, l’association intervient sur le terrain, en France comme à l’étranger, avec son réseau et ses partenaires présents dans 65 pays. Après la « Journée mondiale des oubliés des vacances », qui a réuni 70 000 personnes sur le Champ-de-Mars le 19 août dernier, point d’orgue de la campagne « Vacances » de l’association, le SPF reste mobilisé pour lutter contre la pauvreté et la précarité.

Avec son mouvement d’enfants « copain du Monde », les bénévoles du Secours populaire mondialisent la solidarité et construisent la résistance face à ces horreurs, bien en phase avec la devise de l’association : « Tout ce qui est humain est nôtre ».
En 2014, les permanences d’accueil, de solidarité et relais-santé du Secours populaire ont permis à 2 737 300 personnes démunies de trouver soulagement, aide réelle et écoute chaleureuse. Parmi celles-ci, près de la moitié sont des enfants et des jeunes. Chaque jour, les 80 000 bénévoles de l’association viennent en aide à ces enfants, tant sur le plan alimentaire que sur l’accès à la santé, au logement, à l’éducation, aux sports, aux loisirs, à la culture, aux vacances, etc.

La solidarité populaire doit plus que jamais s’exprimer concrètement pour celles et ceux qui sont aux portes du SPF, mais aussi pour les personnes reçues par les partenaires ou réseaux de l’association, en Europe et dans le Monde.

Le Secours populaire appelle aux dons financiers pour venir en aide aux enfants et aux familles qui ont tout perdu.

Contact presse

Karine Vauloup 01 44 78 21 57 – 06 77 04 57 33 – karine.vauloup@secourspopulaire.fr

Fichiers

Mots-clés