À l’initiative du SPF Nord, une délégation chinoise a visité l’ex-bassin minier. [Archivé]

Depuis 2008, des liens d’amitié se sont tissés entre la Fédération du Nord du Secours populaire et l’APCAE (Association du Peuple Chinois pour l’Amitié avec l’Etranger).

En ce mois de juillet, un groupe de 50 Chinois séjourne en Nord-Pas-de-Calais à l’invitation de la Ville de Gravelines et du SPF Nord. Cette visite est placée sous le signe du « 50ème anniversaire de la reconnaissance de la Chine populaire par la France ».

  • Mis à jour le :
Les membres de la délégation chinoise et les représentants de la fédération du Nord du SPF autour de Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle.
Jean-Pierre Deletrez
Tous droits réservés

En visite dans l’ex bassin minier

Pour la plupart issus de la région minière du Shanxi (nord-est de la Chine), les responsables de la délégation ont souhaité se rendre à Loos-en-Gohelle et rencontrer son maire, Jean-François Caron, expert reconnu en matière de reconversion écologique au cœur de l’ex-bassin minier inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2012.

Deux heures de présentation et d’échanges consacrés aux grandes lignes des 25 ans de politique de développement durable loossoise et du projet de partenariat mondial « Mineurs du Monde » ont impressionné les membres de la délégation chinoise conscients du travail de reconversion qui les attend à leur tour.

Avant de regagner la Côte d’Opale, la délégation s’est rendue sur l'ex site minier du 11/19 puis a été reçue dans les locaux d’Artois Comm à Noeux-les-Mines par Messieurs Serge Marcellak et Yves Dupont, tout deux vice-présidents. L’exposition consacrée au peintre Ladislas Kijno, originaire de la commune, et la découverte du Centre nautique et de la piste de ski artificielle de Loisinord, fleuron de la reconversion locale, ont constitué le menu de l’après-midi.

Autre lien : "Loos-en-Gohelle : Le «modèle loossois» de reconversion économique peut-il s’exporter en Chine?"

Mots-clés