300 enfants au village copain du Monde de Gravelines [Archivé]

Du 4 au 25 août, 240 enfants de plus de 25 nationalités différentes ainsi que 80 enfants oubliés des vacances originaires d’une vingtaine de départements en France, ont été invités par le Secours populaire français et les Eclaireuses et Eclaireurs de France (EEDF), au village « copain du Monde » de Gravelines.

  • Mis à jour le :
Des enfants s'apprêtant à passer 3 semaines au village copain du Monde de Gravelines
Tous droits réservés

Durant trois semaines, les enfants vont tisser des liens d’amitié avec d’autres enfants issus de cultures différentes grâce aux échanges et aux activités sportives, culturelles et de loisirs (chant, musique, théâtre, danse, cirque, peinture, dessin, cuisine, sport...) proposées au cours de ce séjour. En cette année du 25ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, le mouvement « copain du Monde » proposera des animations autour du droit à s’exprimer et à s’associer auprès des jeunes citoyens de demain.

  • Les mardi 12 et mercredi 13 août, les enfants visiteront Paris ! Au programme: une journée au parc Disneyland Paris, suivie d’une découverte de la capitale le lendemain (croisière en bateaux-mouches avec départ au pied de la Tour Eiffel, fête des Tuileries).
  • Le mercredi 20 août, les enfants participeront, à Berck-sur-Mer, à la « Journée des Oubliés des Vacances », organisée par les fédérations du Secours populaire du Nord-Pas-de-Calais et de Lorraine, où sont attendus 10 000 adultes et enfants.

Le village des enfants « copain du Monde » de Gravelines fête cette année son dixième anniversaire. Les villages d’enfants « copain du Monde » sont l’occasion, depuis plus de 20 ans, de mettre en avant les droits de l’enfant et de mondialiser la solidarité. Pour la majeure partie d’entre eux, ils connaissent des conditions de vie difficiles au quotidien et sont témoins des conflits et des exodes de notre époque. Ils trouveront dans ce village, un espace protégé, apaisé et convivial, leur permettant d’échapper à une vie et à un quotidien difficile.

Ces séjours sont l’occasion de tisser des liens durables, de « mondialiser la solidarité », entre enfants auteurs et acteurs du monde de demain !

Mots-clés