17 octobre 2019 : Journée mondiale du refus de la misère [Archivé]

  • Le :

« Mes amis, je ne mange jamais avec eux des pizzas parce que ça coûte 5 euros et 5 euros c’est beaucoup. Du coup, je rentre à la maison et je mange des pâtes, ça coûte moins de 1 euro. L’argent ça sert à créer de l’amitié. » Benjamin 17 ans, accompagné par le Secours populaire, témoigne dans le film « Gosses de France » réalisé par Andréa Rawlins-Gaston.

Les enfants sont les premières victimes de la pauvreté, ils représentent 41% des personnes aidées par le Secours populaire français. En 2019, à l’occasion des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, les bénévoles du SPF, avec les enfants de « copain du Monde », multiplient les initiatives de solidarité pour venir en aide au plus grand nombre.

En 2019, le Secours populaire français est l’association partenaire de la quatrième édition du concours de publicité grande cause « Creative Awards » by SAXOPRINT sur le thème de la précarité des enfants :    « 1 milliard d’enfants pauvres dans le monde. Ne les condamnons pas à la pauvreté à perpétuité. » L’objectif de cette campagne multicanale (affichage, annonces presse, spots tv, web) est d’interpeller le grand public sur la question de la pauvreté des enfants, en France comme à l’international. 30 affiches sont exposées sur la Tour Saint-Jacques, à Paris, jusqu'au 6 novembre.

A l’occasion du 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère, le Secours populaire se mobilise pour la solidarité, par exemple :

-A Limoges, les 16 et 17 octobre : inauguration du projet « Au bord du rêve », une œuvre de Anne Brégeaut. L’artiste a réalisé une œuvre flamboyante qui met en lumière le gisement de richesse humaine et rappelle la multi-culturalité des publics fréquentant le Secours populaire au quotidien. Anne Brégeaut propose la trame du manteau d’Arlequin comme fil conducteur d’un parcours solidaire et sans centralité entre les quartiers de Limoges. De la Zone Industrielle Nord (siège du Secours populaire) en passant par Beaubreuil, le Val de l’Aurence et le quartier des Coutures, cette trame multicolore guide à la découverte de grandes peintures sur porcelaine.

-A Perpignan, le Secours populaire propose, avec les Médecins du SPF, une journée pour la santé, gratuite et sans rendez-vous, avec dépistage et prévention des maladies.

-A Tulle, le Secours populaire organise un pique-nique solidaire et la projection du film « Toto et ses sœurs » de Alexander Nanau qui évoque les conditions de vie de trois enfants roms dans la région de Bucarest.

-A Clermont-Ferrand : la ville de Clermont-Ferrand, le SPF et l'office municipal du sport organisent une course le dimanche 20 octobre 2019. L'objectif est de financer 200 licences sportives pour des enfants pendant 5 ans.

-A Dijon, vendredi 25 octobre : couscous solidaire préparé par des personnes accompagnées par l’association dont les bénéfices contribueront à développer des projets en Amérique latine, en Bosnie et à Madagascar.

3 265 030 personnes en difficulté ont été accueillies et aidées en France et dans le monde en 2018 par les 80 000 collecteurs-animateurs bénévoles et les partenaires du Secours populaire.

Le Secours populaire a besoin d’argent : www.secourspopulaire.fr

Fichiers