Don'actions 2023 - Fédération Marne

Votre soutien est indispensable pour que nous puissions continuer à agir en 2023 à la hauteur des besoins.

  • Mis à jour le :

Dans ce contexte de crise sociale et économique sans précédent, de nombreuses personnes basculent dans la précarité et nous devons ainsi faire face à une forte augmentation des demandes. Inflation, crise de l’énergie, hausse des prix du carburant…, le Secours populaire français reste en première ligne en cette période difficile. De même, l’inflation n’est pas sans conséquences sur le fonctionnement de notre association. Avec la forte augmentation des charges et des dépenses, nous redoutons de devoir faire des choix qui impacteront plus de 15 000 personnes aidées par le Secours populaire français dans la Marne. 

Votre soutien est indispensable pour que nous puissions continuer à agir.

Pour nous permettre de continuer nos actions, nous vous invitons à soutenir notre grande campagne de collecte financière : le Don'Actions ! En faisant un don, vous nous donnez les moyens d’agir auprès des personnes en difficulté et de développer une solidarité de proximité en toute indépendance. Merci !

A partir de 8€ de don vous bénéficiez d'une déduction fiscale de 75% de votre don (voir informations fiscales ci-dessous)

Informations fiscalité : Un don au Secours populaire de la Marne ouvre droit à une réduction fiscale. En effet, il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du Code général des impôts.

  • Particuliers : vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 75 % du montant de votre don, dans la limite de 1 000 € de don par an. Au-delà, la réduction est de 66 % du montant du don dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable, avec possibilité de report de l'excédent sur un total de 5 ans.
  • Organismes / Entreprises : l’ensemble des versements au Secours populaire de la Marne vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % du montant de ces versements, plafonnée à 20 000 € ou 5 % (5 pour mille) du chiffre d'affaires annuel hors taxe de l’entreprise. En cas de dépassement de plafond, l'excédent est reportable sur les 5 exercices suivants.

Mots-clés