Aide aux sinistrés en Côte-d'Azur

Les pluies et inondations qui ont frappé la Côte-d'Azur, en octobre 2015, ont occasionné des pertes humaines et matérielles considérables. Depuis, le Secours populaire contribue, avec ses bénévoles et ses partenaires, à venir en aide aux sinistrés.

  • Mis à jour le :
Dès les premières heures ayant suivi la catastrophe, les bénévoles ont apporté aides et assistance aux familles sinistrées.
SPF 06

En bref

Pays :
  • France
Date projet :
Partenaires :
Fondation Carrefour
Nombre de personnes aidées :
400 foyers

Le 3 octobre 2015, de fortes intempéries ont dévasté la Côte d’Azur. Au total, 60 000 sinistrés ont été frappés par cette catastrophe meurtrière qui a fait 20 victimes. Plus de 70 000 foyers ont temporairement été privés d’électricité. Les dégâts matériels ont été évalués entre 550 et 650 millions d'euros par l'Association française de l'assurance. Aussitôt, les bénévoles du Secours populaire des Alpes-Maritimes se sont mobilisés pour mener de premières actions auprès des sinistrés.

La mobilisation sur le terrain

Au lendemain de la catastrophe, Maryline Trabucatti, directrice départementale du SPF, évaluait la situation : « Nous avons d’abord recensé les besoins de chacun, en envoyant nos 1900 bénévoles faire du porte à porte dans les foyers des communes touchées. Puis, nous avons apporté les premières aides matérielles et nous nous sommes assurés que les sinistrés avaient bien reçu tous les soutiens de l’Etat. ». Durant les trois semaines ayant suivi la catastrophe, les bénévoles ont conduit des actions de nettoyage et de déblayage chez des particuliers, des petits commerçants, des artisans qui se sont vus remettre balais, serpillères et seaux. Une aide alimentaire et vestimentaire a également été distribuée aux sinistrés, suivie de premières livraisons de matériel électro-ménager (gazinières, machines à laver, réfrigérateurs, etc .) de literie, de radiateurs. Quelque 400 foyers ont reçu un soutien de la part du Secours populaire qui a offert plus de 500 articles électro-ménagers. Une vingtaine d’artisans (jardiniers, restaurateurs) ont également été accompagnés dans la reprise de leur activité.

Cet hiver, 50 familles vont bénéficier de vacances à la neige, à la Colmiane, au nord de Nice, du 27 décembre au 3 janvier ; au programme : ski et activités de plein-air, thalassothérapie, et réveillon du Nouvel An. Un second séjour de vacances pour une cinquantaine d’autres sinistrés est envisagé pour le mois d’avril prochain.

L'apport des partenaires

Les partenaires de l’association se sont mobilisés. La Fondation Carrefour a offert 100 000 € euros en dons matériels, que le groupe a accompagnés d’une collecte dans ses magasins : les clients ont pu offrir des bons de 2 € aux sinistrés.

Localisation

Mots-clés