Anca, Marseille

Je vis dans une caravane, sans électricité, sans chauffage. Je survis en faisant les poubelles. Les bons moments, c’est la musique, la danse et le soleil. Malgré tout on a toujours le sourire.