Village Kinder, dix ans d’une belle aventure collective et humaine [Archivé]

La 10e édition du Village Kinder a été inaugurée lundi 8 juillet en présence d'une centaine d'enfants du Secours populaire. À l’issue d’une semaine de vacances sportives, près d’un enfant sur trois transforme l’essai en prenant une licence dans un club financée par le programme Kinder + Sport.


Village Kinder/Nicolas Dumoulin

« Le Village Kinder que je suis heureux et ému d’inaugurer aujourd’hui, lundi 8 juillet, c’est dix ans de souvenirs, de belles histoires et une aventure collective et humaine intense », souligne Christophe Bordin, directeur de l’engagement sociétal chez Ferrero, qui a dédié cette journée à la mémoire de Julien Lauprêtre. Placée cette année sous le patronage du ministère des Sports, la 10e édition du Village Kinder du Temple-sur-Lot (Lot-et-Garonne) ouvre ses portes pour un mois aux enfants du Secours populaire français qui, pendant ces vacances sportives, pourront découvrir 13 activités, dont le hip-hop.

Cette année, près de 670 enfants séjourneront une semaine dans cet écrin de verdure de 7 hectares bordé par la rivière Lot. « Temps fort de la campagne vacances, l’ouverture du Village Kinder, qui accueille des enfants de 7 à 12 ans, est très attendue dans les fédérations », explique Christian Lampin, secrétaire national du Secours populaire à la jeunesse et à l’accès au sport. À la fin de l’été, plus de 8 000 enfants aidés par les fédérations du Secours auront été accueillis en dix ans dans ce centre équipé d’un gymnase, d’un dojo, d’un bassin intérieur, d’une piscine en plein air longeant le Lot, où les enfants peuvent pratiquer divers sports nautiques.

Ritedj, 9 ans de Saint-Pierre-des-Corps, passe une semaine de vacances sportives au Village Kinder.

« Une envie de tout découvrir »

« J’ai envie de découvrir toutes les activités : canoë, vélo, tennis… », exulte Donovan, 9 ans, qui ne fait aucun sport pendant son temps libre. « Il y a même une piscine, s’enthousiasme le garçon de Brienne-le-Château (Aube), qui va pouvoir se perfectionner à la natation. [Pour l’instant], je fais croire que je sais nager ! » Lors des neuf premières éditions, 740 enfants ont appris à nager au Village Kinder.

Logés sur place, les enfants s'essayent à toutes les disciplines proposées au Village Kinder : foot, rugby, basket, natation, paddle, tennis, vélo, judo… Vêtus d’un tee-shirt bleu, les 25 éducateurs sportifs accompagnent les enfants, qu’ils soient débutants ou pratiquants de cette activité. « Ils ne font pas que découvrir : ils sont vraiment dans l’activité et progressent, relève Christian Lampin. Offrir aux enfants, qui n’ont pas cette chance, l’occasion de pratiquer ces sports leur permet de devenir autonomes et contribue à leur épanouissement. »

SECOURS-POPULAIRE-VILLAGE-KINDER-VACANCES2019-SPORT-jujitsu

 

“Je me suis sentie libre : c’était génial !”, jubile Grâce, 7 ans, après son “combat” improvisé avec Anthony Sarais (à gauche), champion de jujitsu brésilien, qui a dirigé un entraînement, lundi 8 juillet, avec les enfants présents au Village Kinder.

 

 

Chaque semaine, les enfants reçoivent la visite d’un grand sportif qui, le temps d’une journée, partage sa passion et son expérience. Champion de jujitsu brésilien, Anthony Sarais a passé l’après-midi avec les enfants présents au Village lors de cette première semaine. Par petits groupes, ils ont pu s’initier à cette nouvelle discipline.

Une partie de tennis avec Jo-Wilfried Tsonga

La visite, lundi 15 juillet, du parrain historique du Village Kinder – le tennisman Jo-Wilfried Tsonga – est très attendue. Mamédy Doucara, champion du monde de taekwondo et parrain fidèle du SPF, sera présent le jeudi 25 juillet lors de la 3e semaine. Figure emblématique de l’athlétisme, la double championne du monde Eunice Barber rencontrera les enfants le jeudi 1er août.

À l’issue de leur séjour, les enfants ont la possibilité de poursuivre en club l’activité sportive de leur choix. Depuis le premier Village Kinder en 2010,  le programme Kinder + Sport a permis de financer 2 400 licences. « Ce n’est que du positif, résume Christian Lampin. Après leur semaine au Village Kinder, les enfants reviennent avec plein de choses qu’ils n’avaient même pas imaginées – rencontrer des champions, raconter qu’ils ont joué au tennis avec Tsongaet ont envie de faire du sport. En dix ans, nous avons bougé les lignes ! »

Témoignages

Pour ma première fois au Village Kinder, j’ai envie de tout faire et de la gymnastique aussi ! 

Originaire de Chaource (Aube), je n’ai pas la possibilité de pratiquer un sport en club et j’aimerais faire de la gym.

Alyson, 11 ans, en vacances au Village Kinder

Je voulais partir pour les vacances : ne pas rester à la maison en Corse, où je fais de l’athlétisme. Depuis que j’ai vu un reportage sur le Village Kinder, je voulais y aller. J’ai cherché et j’en ai parlé à mes parents.

C'est mon premier séjour ici : j’ai très envie de faire du kayak !

Yasmine, 9 ans, en vacances au Village Kinder

Je ne fais pas de sport en dehors de l’école, mais je voudrais vraiment pratiquer une activité physique toute l’année chez moi dans l’Oise.

Au Village Kinder pour la première fois, j'ai envie de faire du tennis, du hip-hop et du foot. Je sais nager moyen et j'aimerais m'améliorer.

Fatou, 10 ans, en vacances au Village Kinder

Liens

Mots-clés