Accompagnement scolaire - année scolaire 2017/ 2018

  • Mis à jour le :
Les bénévoles du SPF accompagnent les enfants dans l'aide aux devoirs pour lutter contre l'échec scolaire.
Jean-François Leray

En bref

Pays :
  • France
Date projet :
2017 - 2018
Nombre de personnes aidées :
90 enfants

L'accompagnement scolaire n'est pas simplement une aide aux devoirs. C'est aussi une forme de lutte contre l'exclusion et de solidarité.

L'objectif global de ce projet est de donner à tous les enfants des chances de réussite. Il consiste à ce qu'un accompagnateur, généralement un étudiant, se rende deux fois par semaine pendant 1heure au domicile familial d'un enfant en difficulté. L'intervention au domicile familial signifie pour le Secours populaire qu'en aidant un enfant, nous pouvons aider la famille dans son rapport avec les études. L'accompagnateur va pouvoir y créer un espace de travail favorable et causer un peu ou beaucoup à propos de l'école avec les parents et inciter ceux-ci en cas de besoin, à voir le professeur ou à s'intéresser aux bulletins de notes.

De plus, l'enfant est sur son territoire, il est entouré par les siens, le domicile est donc un lieu qui rassure alors que l'école pour ce type d'enfant inquiète. L'accompagnateur créé aussi une relation favorable et inconnue de l'élève: il n'est pas dans la situation d'un enseignant, il ne note pas, ne juge pas et s'arrête pendant la séance de travail pour causer non seulement de l'école mais aussi des "choses de la vie". Enfin, il n'est pas payé pour faire ce travail et il est capital que l'élève le sache ainsi que la famille, car comme dit une mère: "ça change tout". En effet, si dans cette société fondée sur l'argent, l'étudiant vient gratuitement, l'enfant pensera qu'il vient par amitié pour lui et qu'en quelque sorte, LUI mérite cet accompagnateur. Ces trois facteurs (le domicile n'est pas l'école, l'accompagnateur n'est pas un enseignant et il est bénévole) créent des conditions tellement différentes de l'Ecole que l'enfant, mal dans sa peau à l'Ecole, a une possibilité ici de reprendre confiance en lui. Lorsque l'accompagnateur est un étudiant (c'est le cas le plus courant), il peut apparaître, en plus, comme un grand frère ou une grande soeur qui a réussi ses études: un modèle en somme pour l'élève en difficulté. Nous comptons également parmi nos accompagnateurs un certain nombre de retraités ou d'actifs qui ont aussi leurs effets spécifiques.

Enfin, comme l'accompagnement scolaire n'est pas seulement une aide aux devoirs mais un apprentissage de l'autonomie et une ouverture culturelle, nous encourageons les accompagnateurs bénévoles à faire quelques sorties avec les enfants, à la bibliothèque, au musée, au cinéma... Pour cela, le SPF a mis en place un système de billetterie ou de sorties en petits groupes.

 

Côté pratique :

Les inscriptions se font en septembre-octobre et parfois en décembre après le premier conseil de classe. Durant l'année, chaque famille et chaque accompagnateur ont un référent pour répondre aux questions ou résoudre les problèmes des accompagnateurs et des familles. Une réunion entre accompagnateurs a lieu en décembre et des entretiens individuels de bilan sont effectués à la fin de l'année scolaire avec les accompagnateurs et les familles.

D'autre part, l'emploi du temps est déterminé d'un commun accord par l'accompagnateur et la famille. Enfin, un dossier consistant guide l'accompagnateur, une note guide est envoyée à la famille et l'accompagnateur, s'il le désire, peut bénéficier d'une formation.

Si vous voulez rejoindre les rangs des accompagnateurs, n'hésitez pas à nous contacter (et à nous donner votre n° de téléphone) pour vivre une expérience que les accompagnateurs de l'année précédente qualifient "d'expérience très intéressante" tant sur le plan concret ("être utile", "aider", "amener l'enfant à progresser") que sur le plan humain ("expérience très enrichissante","ouverture sur l'extérieur", "découverte de soi"...). Il serait regrettable, faute d'accompagnateurs en nombre suffisant, de ne pouvoir accéder à la demande d'un élève et de sa famille d'autant plus que les résultats atteints les années passées (résultats ayant fait l'objet d'une évaluation), nous incitent à poursuivre cette action envers ces familles qui ne peuvent avoir recours à des organismes privés et qui, par ailleurs, vivent aussi des échanges humains très positifs avec les accompagnateurs. Le tout sur une base de solidarité et de lutte contre l'exclusion.

Accompagnement scolaire - Rennes

Sans les bénévoles, rien n’est possible !

C’est grâce à la mobilisation de dizaines de milliers de bénévoles que le Secours populaire peut mener ses actions. Vous pouvez nous rejoindre :