Lire les témoignages

Accéder à l'ensemble des témoignages présents sur le site.

Nous essayons d’apporter un équilibre alimentaire.

Jean Wollenschneider est bénévole à Strasbourg. Avec une dizaine de bénévoles il gère un jardin potager solidaire. Toutes les semaines ils bêchent, sèment et récoltent leur production. Avec une récolte de 100 kilos de légumes par an, le Secours populaire parvient à apporter une alimentation équilibrée aux personnes accueillies localement. Comme à chaque fois cette aide alimentaire est une porte d’entrée pour d’autres actions de solidarité.

 

 

Jean, bénévole à Strasbourg

Comme les colibris, je contribue autant que je peux !

Frédéric soutient les actions du Secours populaire en étant donateur régulier, grâce au prélèvement automatique.  Également bénévole, il constate sur le terrain l’importance des dons: «Venez nous voir à Montauban, je suis sûr qu’après vous aurez envie de donner à votre tour

Frederic de Montauban

 

Un atelier culture, c’est sortir de l’isolement.

Sadou, jeune demandeur d’asile et bénévole au Secours populaire à Lyon, a encadré une sortie avec des mineurs migrants isolés au Musée de l’imprimerie et de la communication graphique. Il raconte sa joie d'être bénévole.

Témoignage de Sadou, bénévole

Au Festival des solidarités, j’ai retrouvé foi dans l’engagement.

Fanta a participé au Festival des solidarités à Bruxelles, en octobre dernier. Depuis, son engagement « a pris une autre tournure ; il y a clairement un avant et un après ». Découvrez son enthousiasme et les actions qu’elle a entreprises.

Interview de Fanta, bénévole dans les Yvelines

Isabelle Carré, marraine du Printemps de la solidarité mondiale

Jean, bénévole à Privas

Christiane, testatrice

J’ai connu le Secours populaire alors que je n’avais que 12 ans. C’est pour cela que je fais entièrement confiance à votre association. J’ai fait le choix de léguer tous mes biens. On m’a accompagné pour faire toutes les démarches. J’ai beaucoup apprécié que votre association s’occupe de tout, cela m’a beaucoup soulagé. Aujourd’hui j’ai le sentiment d’un devoir accompli. Je ne suis pas fortunée, je vis en HLM et je ne dispose pas d’une grosse retraite mais en léguant ce que je possède j’ai le sentiment d’être utile.

Marie-Claire D., 77 ans, légataire, Montreuil

Témoignage d'une mère accompagnée au Bénin

 

Témoignage d'une mère accompagnée au Bénin

Stéphane Bern, parrain de la campagne vacances 2019

Pages