L'aide alimentaire en danger ?Rendez-vous pour une mobilisation symbolique sur la question du FEAD [Archivé]

Dans le sillage de la parution du baromètre Ipsos/SPF sur la pauvreté et la précarité, des séniors notamment, le Secours populaire de la Gironde en profite pour sensibiliser l'opinion sur les dangers qui planent sur l'aide alimentaire que l'association distribue. Les bénévoles organise une mobilisation publique symbolique samedi 16 septembre à Bordeaux, pour informer le grand public sur les difficultés rencontrées avec le FEAD (Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis) et sensibiliser le public sur la forte montée de la précarité.

  • Mis à jour le :
Maintien de l'aide alimentaire

La lutte contre la misère et l'exclusion sociale est l'essence même du SECOURS POPULAIRE FRANCAIS.

Les bénévoles  du Secours populaire accueillent, écoutent et accompagnent  les personnes et familles victimes de la précarité.  Notre aide dépasse largement le cadre du soutien matériel, avec des actions quotidiennes pour veiller à ce que les personnes que nous accueillons puissent accéder à leurs droits (Accès aux vacances, au logement, à la santé, à la culture et aux loisirs, ... ), Il n’en demeure pas moins que la première urgence, au-delà de la détresse morale, reste le plus souvent alimentaire.

Pour répondre aux besoins alimentaires, nos principales sources d'approvisionnement sont :

  • L'appel à la générosité publique (appel à dons, collectes dans les grandes surfaces, …)
  • Les partenariats noués avec de enseignes agroalimentaires
  • et le FEAD, Fonds Européen d'Aide aux plus démunis.

Ce Fonds européen a vocation à soutenir des actions menées par les pays de l'Union européenne pour apporter une assistance matérielle aux plus précaires.

Pour  nous le FEAD c'est :

  • Des produits de première nécessité (lait, café, huile, pates, conserves, viande, … )
  • près de 60 % des produits que nous distribuons dans nos permanences.

Ces produits du FEAD représentent donc un apport essentiel pour assurer une stabilité et une régularité des denrées de base distribuées aux personnes les plus précaires.

Nos inquiétudes face à notre situation :

- Des retards récurrents de plusieurs mois dans l'arrivée des produits issus du FEAD

Pour cette rentrée, nous ne sommes pas en mesure d'apporter une aide suffisante  en produits de base aux personnes que nous accueillons.

- Une dotation allouée stable ces dernières années malgré une augmentation significative du nombre de personnes que nous aidons.

Nous sommes de ce fait contraints de restreindre les quantités distribuées et malheureusement dans certaines structures de devoir arrêter les distributions.

- Une fin du programme FEAD  annoncée pour 2020.

D'ores et déjà, nous demandons non seulement la poursuite mais aussi le développement de ce programme en interpellant notamment les diverses institutions et leurs représentants.

Aujourd’hui, les bénévoles du secours populaire de tout le département sont mobilisés pour faire part de leurs inquiétudes et dire NON à ces retards du FEAD et à sa fin programmée, mais aussi sensibiliser le plus grand nombre sur les conséquences dramatiques pour les personnes en situation de précarité.

Pour alerter les pouvoirs publics et sensibiliser l’opinion à cet enjeu majeur, les bénévoles vous donnent rendez-vous samedi 16 septembre de 12h30 à 13h30 place St Projet à Bordeaux pour un « Air Food » géant, symbolisant le risque de pénurie alimentaire qui pèse sur les personnes en situation de précarité si la tendance n’est pas infléchit : se retrouver devant des assiettes vides... ?

Nous comptons sur votre sympathie à l'égard de cette cause juste et sur votre mobilisation, pour ensemble faire porter notre voix sur cet enjeu majeur qu'est l'accès à l'alimentation.

Vous pourrez également témoigner de votre solidarité en faisant un don, en ligne, et en contribuant à prochaines nos journées de collecte départementales les 13 et octobre prochain, dans près de 40 magasins en Gironde.

 

Mots-clés