Extension de la surface des locaux de l'antenne du Spf de Saint-Germain du Puy [Archivé]

Les locaux étaient devenus trop petits et nécessitaient beaucoup de manipulations

  • Mis à jour le :
Remise officielle des clés
Le Berry Républicain
"Tous droits réservés"

Lundi après-midi 6 janvier, l’antenne du Secours populaire de Saint-Germain du Puy a ré-ouvert ses portes après les vacances de fin d’année, Jocelyne Bonnin responsable et les bénévoles ont commencé l’aménagement d’une extension du local, qui leur a été attribué par la municipalité.

Dans son précédent local de 54 m ² , toujours opérationnel, rue des Lauriers, l'antenne germinoise se sentait de plus en plus à l'étroit, pour stocker le matériel et recevoir le public.
Les sept précieux bénévoles travaillaient dans des conditions difficiles qui nécessitaient beaucoup de manutention. Des déplacements étaient nécessaires pour le tri des vêtements et des chaussures, jusqu'alors entreposés dans un préfabriqué dans la cour.

Avec cette extension bienvenue de ses locaux, la surface a été doublée grâce à la mise à disposition, par la municipalité, de l'ancien atelier de poterie jouxtant le local du Spf.

Le préfabriqué devant être enlevé, madame le maire Marie-Christine Baudouin soulignait lors de la remise des clés « C'était notre volonté d'agrandir l'antenne que nous savions très à l'étroit dans la structure actuelle et l'atelier poterie ne fonctionnant que très peu, nous avons choisi de le délocaliser dans les anciens locaux de l'épicerie sociale qui, elle, vient de s'installer dans l'ancien restaurant intergénérationnel, salle Mis-et-Thiennot ».

Des travaux de peinture et de rafraîchissement ont aussi été réalisés par les services techniques municipaux. Les fenêtres du lieu seront bientôt équipées de barreaux et ces nouveaux locaux pourront alors être opérationnels.

Merci à la municipalité et à ses services techniques pour ce joli cadeau de Noël, qui permettra de recevoir plus dignement les personnes défavorisées.

Voir aussi le site du Berry Republicain.

Mots-clés