Aujourd’hui les Français sont nombreux à devoir renoncer aux vacances. [Archivé]

Chaque année, un adulte sur 2 et 1 enfant sur 3 ne partent pas en vacances. Pour le Secours populaire cette situation est inacceptable.

  • Mis à jour le :

Spf
"Tous droits réservés"

Savez-vous que plus de 40% des personnes accompagnées par le Secours populaire ont moins de 18 ans ? En effet, les enfants sont malheureusement les premières victimes de la pauvreté. En France, plus de 3 millions d’enfants sont issus de familles vivant sous le seuil de pauvreté et en subissent les conséquences dès le plus jeune âge. Et c’est un milliard d’enfants pauvres dans le monde !

En 2019, à l’occasion du 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, le Secours populaire réaffirme son engagement pour agir et mettre en mouvement toutes les personnes où qu’elles soient sur la planète, avec au coeur l’éducation populaire et l’enfance pour universaliser la solidarité.

C'est grâce à votre présence fidèle à nos côtés que, dans votre département, grâce à un accueil, une écoute et un accompagnement individualisés des familles en difficulté, nous pouvons leur proposer des aides spécifiques en fonction des problèmes rencontrés. Celles-ci concernent les besoins de base – aide alimentaire, vestimentaire, accès à la santé – mais aussi l’accès au sport, à la culture ou à quelques jours d’évasion pour sortir d’un quotidien difficile.

Aujourd’hui les Français sont nombreux à devoir renoncer aux vacances.

Chaque année, un adulte sur 2 et 1 enfant sur 3 ne partent pas en vacances. Pour le Secours populaire cette situation est inacceptable.

C’est pourquoi, depuis toujours il se mobilise pour que les vacances soient un droit pour tous, un élément essentiel du bien-être des personnes et surtout pour celles qui se débattent dans un quotidien morose. Si toute l’année des actions pour partir quelques jours sont menées, durant l’été celles-ci sont bien évidemment renforcées.

Pour que les enfants, les familles, les jeunes, les séniors et les personnes seules puissent s’évader le temps d’un été, de nombreux dispositifs sont mis en place. En cette année des 40 ans de la Journée des oubliés des vacances et des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, des évènements festifs rythmeront également cette campagne vacances.

En 2017, plus de 180  000 personnes sont parties avec l’association pour quelques jours. Cet été, elles seront encore nombreuses à pouvoir le faire, et cela grâce à la mobilisation sans faille des bénévoles et des donateurs.

Vacances merci

La Fédération du Cher du Secours populaire organise encore cette année 2019 différents séjours pour les vacances d’été 

- Avec le CMCAS à Vaux sur Mer du 19 au 24 juillet, un séjour pour deux enfants d’aubigny /Nère et de Vailly sur Sauldre

- Avec le CMCAS à Montmarault du 11 au 24 juillet, un séjour nature, pour deux enfants de Bourges et Saint-Doulchard

- Séjour au villa Kinder à Temple sur Lot du 7 au 13 juillet, pour 7 enfants de Bourges, Argent sur Sauldre, Saint-Amand Montrond et Vierzon.

- Séjours pour 4 familles à Courcimont, 27 juillet au 3 août 3 personnes, 3 au 10 août 9 personnes, 10 au 17 août 5 personnes.

- La Journée des Oubliés des vacances, le 21 août, plus de 100 enfants de 7 à 13 ans de Bourges, Vierzon, Argent, La Guerche et Bourges, iront au Futuroscope à Poitiers.

 

Pour nous aider à financer ces vacances faites un don !

«Offrir une vraie journée de vacances c’est 50 euros !»

Don

 

 

Mots-clés