Pauvreté-Précarité

La pauvreté s’enracine en France. Parce que la pauvreté et l’exclusion abîment les êtres, le Secours populaire alerte sur la montée de la misère et multiplie les initiatives pour venir en aide aux personnes confrontées à ces situations de détresse.

La vie est de plus en plus dure pour les personnes ayant peu de revenus et leurs enfants.
Pascal Montary

La pauvreté gagne du terrain en France

Capture écran mini site bilan d'activités 2018Aujourd’hui, on compte près de neuf millions de pauvres en France. C’est un million de plus qu’il y a dix ans. En l’espace d’un an, les demandes d’aide auprès de nos permanences ont explosé. Les bénévoles font face à une augmentation soudaine allant de 15 à 50 % dans certains départements. La situation se détériore pour les travailleurs précaires, les personnes en fin de droit, les jeunes, les personnes âgées, celles déboutées du droit d’asile... En 2018, le Secours populaire est venu en aide à 3,3 millions de personnes, en France et dans le monde.

La peur du lendemain : le sondage Ipsos-SPF 2019

L’intensification de la pauvreté en France en 2018 poursuit une tendance inquiétante. Plus d’un tiers des Français y a été confronté comme les chiffres du nouveau baromètre Ipsos-SPF le montrent et ils sont nombreux à redouter l’avenir difficile réservé à leurs enfants. Plus du tiers des répondants (37 %) déclare avoir connu la pauvreté. Un chiffre cohérent avec plusieurs études précédentes et qui rappelle que plus du tiers des Français ont un niveau de vie inférieur au ‘‘revenu minimum décent’’ nécessaire pour une pleine participation à la société, calculé par l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES).

Une action renforcée à la rentrée

Nos 80 000 bénévoles se mobilisent, toute l’année, pour répondre aux urgences et accompagner les plus vulnérables. Aide alimentaire, accès aux droits, prévention et accès aux soins, aide au maintien dans le logement, accompagnement scolaire, accès à la culture, aux sports, aux vacances...
Pour les familles en difficulté, la rentrée est toujours très difficile, c’est pourquoi, en septembre, le Secours populaire lance sa campagne « Pauvreté-Précarité » et multiplie les initiatives de solidarité pour venir en aide aux personnes les plus précaires.

 

 

C’est dans notre éducation de toujours penser aux autres et de rester ouverts à ce qui se passe autour de nous ! Nos parents, malgré leurs moyens modestes, nous ont toujours demandé de trier nos affaires, de donner celles qui ne nous étaient pas utile au Secours populaire, à quelques pas de chez nous, à Toulouse. Le même Secours populaire avec lequel on fera plus tard deux concerts caritatifs au Bikini puis au Zénith de Toulouse ! On s’est toujours promis d’aider à notre manière ceux qui en ont besoin, alors collaborer avec le Secours populaire c’est logique et une vraie fierté pour nous.

Bigflo & Oli

Bigflo & Oli, par BOBBY

Mots-clés