Ouverture d’une permanence « Fracture numérique » à l’antenne de La Blancarde

Depuis le mois d’avril une permanence « Fracture numérique » accueille le public le mardi de 9h à 10h, à l’antenne de la Blancarde. Son objectif, familiariser à l’outil numérique et aider dans les démarches administratives numériques les personnes qui ne maîtrisent pas l’informatique.

  • Mis à jour le :
Atelier numérique à la Fédération du Secours populaire 13
Virginie Bursi
FD13

C’est à l’initiative de la Fédération du Secours Populaire des Bouches-du-Rhône et la commission Fracture numérique que ce dispositif a été mis en place. « Nous avons mis à disposition un espace dédié où le groupe fracture numérique a pu installer 2 ordinateurs à demeure. C’est Antoine qui gère l'activité, nous informons les personnes qui viennent aux distributions alimentaires qu’ils peuvent bénéficier de formations informatiques et d’aide pour leurs démarches administratives. » précise Monique responsable de l’antenne. 

Chaque mardi matin 2 à 3 personnes bénéficient des compétences d’un ou deux des 7 bénévoles du groupe fracture numérique. Antoine responsable du groupe numérique explique « Nous nous adaptons aux besoins de chacun. Régulièrement les gens reviennent. Ce sont plutôt des quarantenaires ne maîtrisant pas trop la langue française. Le plus souvent nous aidons aux démarches administratives, nous créons des adresses mail, faisons des formations clavier et souris… En général une session dure 1h. » 

La réduction de la fracture numérique est un enjeu important pour le Secours Populaire, la fédération des Bouches du Rhône a déjà mis en place sur Marseille une permanence dans ses locaux Chemin de Gibbes le jeudi matin, à la Belle de mai (en sommeil actuellement). D’ici quelques semaines c’est à l’antenne de la Bricarde que les personnes accompagnées par le Secours populaire pourront aussi se former. Dès le mois de septembre, l’objectif est d’ouvrir de nouvelles permanences dans d’autres antennes du Secours populaire afin de mailler le territoire marseillais.

Atelier Fracture numérique à la Blancarde

Atelier Fracture numérique à la Blancarde, 

 

Mots-clés