PARTIR EN FAMILLES DE VACANCES ? [Archivé]

C’est comme le soleil qui se cache derrière les nuages, quand il apparaît on est tout heureux !

 

  • Mis à jour le :

La Convention internationale des droits de l’enfant lui reconnaît le statut de personne humaine et lui confère des droits universels. L’article 31 stipule que “l’enfant a le droit de se livrer au jeu, à des activités récréatives propres à son âge. Il a le droit au repos, aux loisirs, à une libre participation à la vie culturelle et artistique”. De plus, la loi sur les exclusions reconnaît à l’enfant le droit à l’égalité des chances par l’éducation et la culture. En effet, “l’égal accès de tous, tout au long de la vie, à la culture, à la pratique sportive, aux vacances et aux loisirs constitue un objectif national. Il permet de garantir l’exercice effectif de la citoyenneté”.

 

Ce sont les raisons pour lesquelles le SPF (Secours populaire français) est à l’initiative du dispositif “familles de vacances”.

 

Les enfants sont invités à passer des vacances dans une famille en France, en Suisse ou en Hollande. Ils sont accueillis bénévolement par des familles ayant, le plus souvent, des enfants du même âge. Une occasion de se faire de nouveaux amis, tout en découvrant une nouvelle région, un autre mode de vie. De nos jours l'accès aux vacances devient presque un luxe auquel de nombreuses familles se voient renoncer. En effet, une famille sur trois en est privée ; c’est pourquoi le SPF mène une action afin que chacun profite de ce droit. Ce dispositif est à l’attention des enfants de 6 à 11 ans qui souhaiteraient partir découvrir d’autres horizons dans des familles accueillantes durant 8 à 15 jours à partir du mois de juillet..    

 

Laisser partir son enfant dans une autre région, une autre famille est pour de nombreux parents une expérience inédite qui soulève de multiples questionnements et qui demande une relation de confiance entre les familles concernées.

 

Pour les enfants ?

 

On est parti à la mer et à la piscine et au karting. On est parti à la fête foraine et on a vu des feux d’artifice !” L. 9 ans.

Les vacances c’était bien. A la maison, il y avait la piscine, il y avait, il y avait 2 garçons. J’ai bien joué, on a tous été à Ok Corral faire des manèges.”A. 8 ans.

Christine cuisinait bien, mais je n’ai pas aimé l’omelette au fromage. C’était bien et je souhaite y retourner l’année prochaine mais il y a beaucoup de moustiques et il fait chaud.” M. 7 ans.

J’ai été à la plage, au marché de la Ciotat, tout était très bon. J’étais tout seul dans ma chambre. Je ne me suis pas ennuyé dans la famille il y avait 2 enfants.” S. 11 ans.

 

Les vacances permettent aux enfants de se ressourcer, de sortir d’un quotidien parfois difficile. Elles sont essentielles, elles favorisent les rencontres, les échanges, les découvertes. Cette expérience aiguise la curiosité et l’ouverture d’esprit. Ils peuvent voir ou apprendre de nouvelles choses, des cultures, des modes de vie différents, tout en rencontrant d’autres enfants. Ces séjours en “familles de vacances” permettent ainsi aux enfants de gagner en autonomie et d’élargir leurs horizons.

Des liens affectifs se tissent après le séjour et les enfants restent souvent en contact avec les familles. Parfois, certaines familles se rendent visite, s’écrivent des lettres ou se téléphonent.

Enrichis de cette expérience, les enfants peuvent être plus tard organisateurs du projet. Dès 16 ans, ils peuvent endosser le rôle “d’aide-accompagnateur”.

 

Pour les parents des enfants ?

 

C’est au retour de mes enfants que j’ai vraiment pris conscience que ces vacances dans une famille choisie par le Secours populaire étaient une opportunité incroyable pour eux. Je suis profondément touchée par la générosité de ces gens qui ouvrent leur maison et leur cœur à des enfants qui ne leur sont rien.”

 

Une fois la relation de confiance établie, les enfants partent en vacances. Les parents peuvent alors profiter du départ en vacances de leur(s) enfant(s) pour se retrouver, faire des activités qu’ils n’ont peut-être pas le temps de faire dans leur quotidien. Il semblerait que ces moments soient essentiels pour qu’au retour des enfants, les parents soient plus détendus et donc plus disponibles pour ensemble, commencer une nouvelle année scolaire.

A son retour, l’enfant raconte. Il raconte ses aventures, les liens d’affection qui se sont tissés. Une fois l’épreuve de la séparation avec ses parents surmontée, il y a la joie d’être parti. La découverte de nouvelles personnes, de nouveaux paysages.

 

Pour les familles accueillantes ?

Tels que vous êtes-vous allez accueillir un enfant tel qu’il est!

 

Ce qu’une enfant comme Sarah apporte, c’est énorme. Chaque année, on attend son arrivée avec impatience. Elle apprend plein de choses aux enfants. C’est une petite fille fine et intelligente. Je pense qu’elle doit réaliser les différences mais elle sait profiter de ce qu’on lui donne”.

Nous avons choisi de participer à ce dispositif pour que notre fils aîné puisse partager des moments de vacances avec d’autres enfants. Les accueillir, les voir heureux, sourire, c’est pour nous une grande richesse”.

Nous participons au projet “famille de vacances” du SPF. C’est un choix de solidarité nécessaire surtout en cette période de paupérisation. Les enfants ont besoin de partir en vacances. C’est pour nous une expérience très enrichissante, très agréable. Nous accueillons David depuis ses 7 ans. Il a 12 ans aujourd’hui et nous continuons à partager les vacances ensemble.”

 

Ce dispositif est également bénéfique pour les familles accueillantes. Rencontrer ces enfants, partager des moments avec eux, c’est être dans une découverte plurielle de l’Autre, c’est vivre une expérience enrichissante. Les enfants de ces familles auront l’occasion de se faire un nouvel ami et de découvrir un nouveau cadre familial. Apprendre à vivre, le temps d’un séjour, avec un autre enfant. Se confronter aux différences, s’adapter, partager ; autant de notions qui aident à grandir. De plus, ils sont sensibilisés à cet acte de solidarité en participant à l’accueil de l’enfant.

 

Ces familles dégustent comme un mets rare les petits bonheurs des vacances !

 

Vous êtes intéressé.es pour être famille de vacances ?

Nous recherchons des familles de vacances aux périodes suivantes :

Du 15 juillet au 29 juillet

Du 29 juillet au 12 aout

Du 12 août au 18 août

Si vous souhaitez faire partir vos enfants en vacances ou pour toute information complémentaire sur les départs en familles de vacances, contactez-nous au 0491365636 ou par mail : vacances@spf13.org

Mots-clés