Les jeunes de la Busserine en voyage à Macerata

 

CopainsdumondeMacerata

JeunesMacerata, par alba

 

A la suite du séïsme qui a frappé la région de Macerata en 2016, le secours populaire s’est immédiatement mobilisé pour venir en aide aux rescapés. Il a également mis en œuvre des programmes en lien avec l’Association ARCI, partenaire du secours populaire depuis 1990, notamment pour l’accueil et les échanges de jeunes.

Arci met en place de nombreux projets socio-culturels dont un plus particulièrement destiné aux jeunes qui a reçu le soutien du secours populaire 13.

  • Date de mise à jour :

Dans cette région de Macerata, marquée par les difficultés économiques et sociales depuis les tremblements de terre de 2016, on observe une résurgence du repli sur soi et une hausse de la xénophobie.

Dans ce climat l’association ARCI Macerata effectue un travail pédagogique d’animation du territoire et de soutien des populations de la région.

Le projet mis en place en partenariat avec le SPF, entre dans cette logique d’intervention et lui donne un caractère plus large en y associant des jeunes Français de Marseille au travers d’un programme d’échange culturel et solidaire.

En 2018, suite à une exaction raciste : une personne ayant tiré avec une arme à feu sur des supposés migrants, Arci a développé des actions interculturelles et de solidarité internationale.

En 2019, Le Secours populaire 13 a lancé un projet de solidarité internationale avec Arci à Macerata. Pour ce faire, il a mobillisé le Centre social Agora de la Busserine dans le 14ème qui s’adresse à des jeunes qui n’ont pas l’habitude de voyager ni celle de la solidarité internationale.

Parallèlement Arci a impliqué un établissement scolaire de Macerata et un groupe de jeunes filles de cet établissement ont travaillé avec l’association sur l’aspect interculturel : comment s’ouvrir à l’autre, l’accueillir et lutter contre le racisme.

Les groupes de français ( 4 garçons et 4 filles) et d’italiennes de la même tranche d’âge  (16/19 ans) réfléchissent de part et d’autres à ces sujets et mènent des échanges sur ces questions.

Le 16 février 2020, le groupe de jeunes de la Busserine, accompagnés de Fatima, se sont rendus à Macerata en bus pour rencontrer leurs copines italiennes. Ils ont été accueillis par les représentants de la ville, de l’école concernée et de l’association Arci.

La semaine passée à Macerata s’est partagée entre travaux, débats sur les thématiques évoquées plus haut et visites touristiques.

De retour, les jeunes nous livrent leurs 'éblouissements", leurs meilleurs souvenirs, ce qu'ils ont appris...

 

On a eu une super connexion entre nous, la rencontre avec le groupe d'italiennes était géniale!

La bonne nourriture italienne!

La rencontre avec Gulia, la responsable du projet d'échange en Italie...

Les supers soirées passées tous ensemble!

Nous avons découvert l'histoire de l'association ARCI, le militantisme italien avec la Palestine, les instruments traditionnels, une autre pratique culturelle...

On a aussi appris la patience, la frustration, l'écoute, la solidarité dans un groupe, la communication quand on ne parle pas la même langue...

Actuellement, le groupe de jeunes préparent son implication pour une solidarité Grande comme le Monde au Secours populaire: de nouveaux projets à suivre pour une génération pleine de désirs solidaires! 

En images

Mots-clés